cribler

définitions

cribler ​​​ verbe transitif

Trier avec un crible. ➙ tamiser.
Percer de nombreux trous. Cribler une cible de flèches. —  au participe passé Des corps criblés de balles, de blessures. —  locution, au figuré Être criblé de dettes, en avoir beaucoup.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je crible

tu cribles

il crible / elle crible

nous criblons

vous criblez

ils criblent / elles criblent

imparfait

je criblais

tu criblais

il criblait / elle criblait

nous criblions

vous cribliez

ils criblaient / elles criblaient

passé simple

je criblai

tu criblas

il cribla / elle cribla

nous criblâmes

vous criblâtes

ils criblèrent / elles criblèrent

futur simple

je criblerai

tu cribleras

il criblera / elle criblera

nous criblerons

vous criblerez

ils cribleront / elles cribleront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans la dernière guerre, il a fait cribler d'arquebusades un malheureux carré de choux que sa mauvaise vue lui faisait prendre pour des lansquenets.Louis Maigron (1866-1954)
Cette rage des artilleurs français de cribler mon pauvre quartier général de boulets, de balles et d'obus, amenait parfois des scènes amusantes.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le chevalier, voyant le bon effet de son tir, s'apprêtait à le renouveler lorsqu'il s'aperçut que la flotte anglaise l'entourait, s'apprêtant à cribler son navire.André Le Glay (1785-1863)
Il continuait à la cribler de ses plaisanteries.Émile Zola (1840-1902)
Le crépuscule noyait la route, lorsque des pierres commencèrent à cribler la façade de l'hôtel.Émile Zola (1840-1902)
Aussi firent-ils entrer en ligne des troupes fraîches, avec l'ordre de cribler de balles la toiture.Émile Zola (1840-1902)
Simon le saisit à deux mains aux cheveux et se mit à lui cribler les jambes de coups de pied, pendant qu'il lui mordait la joue cruellement.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il a beau cribler de ses coups de pattes les flancs de la compagne élue, elle reste insensible, inerte.Remy de Gourmont (1858-1915)
Tirant un couteau d'une gaine de cuir, suspendue à sa ceinture, il se rua sur l'ours avec frénésie et se prit à lui cribler les flancs de blessures profondes.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Comme elle s'est fort endettée par tous les embellissements qu'elle fait de tous côtés, elle va nous cribler d'impôts : voitures, chevaux, domestiques, pianos ; tout ce qui est luxe va payer.Dorothée de Dino (1793-1862)
Longtemps, on continua de la sorte à se cribler de balles, d'un bord du vallon à l'autre.Émile Zola (1840-1902)
Il a fait cribler de boulets la maison de sa grand'mère, octogénaire malade, qu'on ne pouvait transporter.Jules Michelet (1798-1874)
Simon le saisit à deux mains aux cheveux et se mit à lui cribler les jambes de coups de pieds, pendant qu'il lui mordait la joue cruellement.Guy de Maupassant (1850-1893)
Eh bien, maintenant qu'elle a fini de cribler son froment, et qu'elle l'a envoyé au moulin, que fit-elle en lisant ma lettre ?Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
La même crainte le saisit, lui lise le cœur, celle de l'opinion à l'affût des scandales pour les honnir, des maladresses pour les cribler de railleries.Hector Bernier (1886-1947)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CRIBLER » v. act.

Nettoyer du grain, du bled, de l'avoine. L'asne de Rabelais disoit, qu'il mangeroit fort bien de l'avoine sans cribler, & que tant d'honneur ne luy appartenoit. Ce mot vient du Latin cribellare.
 
CRIBLER, en termes de Marine, se dit d'un vaisseau qui est percé, soit par des trous de vers, soit par le canon dans les oeuvres vives, & qui est en danger de couler à fond.
 
CRIBLER, se dit figurément en choses morales, & signifie, Esplucher une affaire, en examiner les moindres circonstances. On a bien criblé cette affaire, cette proposition, avant que de prononcer dessus.
 
CRIBLER, signifie aussi, Prendre tout le meilleur, toute la substance d'un negoce, d'une ferme. Il n'y a plus rien à gagner dans un tel trafic, dans un tel party, ils ont été trop bien criblez.
 
CRIBLÉ, ÉE. part. & adj.

Définition de « RECRIBLER » v. act.

& redupl. Cribler plusieurs fois. Pour avoir du bled bien net, il le faut recribler souvent, de peur qu'il ne sente la poudre.
Le mot du jour Ce qu’autorise le couvrefeu Ce qu’autorise le couvrefeu

On peut écrire plusieurs types de billets sur la langue. Il y a d’abord ceux des passionnés, des exégètes, qui vous font goûter avec une verve jubilatoire les mille et une richesses truculentes de l’histoire d’un mot.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 03/11/2020