croiseur

 

définitions

croiseur ​​​ nom masculin

Navire de guerre rapide, armé de canons, de missiles, destiné à surveiller l'espace maritime, escorter les convois.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais qu'importe, pourvu qu'il trompe l'œil du commandant du croiseur ou celui d'un malheureux capitaine marchand, sa batterie sera toujours assez bien élégamment peinte !Édouard Corbière (1793-1875)
Et si les autres navires s'approchent, il en sera d'eux comme du croiseur.Jules Verne (1828-1905)
Quant à votre mot du 3 septembre, je ne sais si le brick était simplement croiseur, ce qui est une chose indéfinie, ou s'il avait une autre destination.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Le nom de croiseur correspond, lui aussi, à des transformations reconnues nécessaires.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Ce navire, qui grandit à vue d'œil, est un croiseur d'un tonnage à peu près égal à celui du bâtiment qui l'avait précédé.Jules Verne (1828-1905)
Un bon croiseur est toujours sûr de compléter facilement son équipage.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le consul, dont les revendications étaient appuyées par la présence d'un croiseur, exigea et obtint une éclatante réparation.Étienne Grosclaude (1858-1932)
Ce croiseur a franchi la zone, et ils ne peuvent répondre aux projectiles, qui commencent à tomber sur l'îlot, dont les roches volent en éclats...Jules Verne (1828-1905)
J'étais sur le point d'appareiller, lorsque je reçus, par une pirogue du bas du fleuve, une lettre qui lui avait été remise par le capitaine de mon inexorable croiseur.Édouard Corbière (1793-1875)
C'est un croiseur de moyenne dimension, – deux mille cinq cents tonnes au plus.Jules Verne (1828-1905)
Ils remontent le courant vers un ridicule croiseur à l'éperon en sabot.Marc Elder (1884-1933)
Après cette disparition du croiseur d'avant-garde, les autres bâtiments envoyèrent leurs canots afin de recueillir les survivants de ce désastre, accrochés à quelques épaves.Jules Verne (1828-1905)
En le coulant, il serait encore à flot quand ce croiseur qui nous chasse sera près de nous.Édouard Corbière (1793-1875)
Grande fut la déconvenue des officiers du croiseur, quand, après une chasse prolongée, ils arrivèrent à un petit feu qui semblait se nourrir des eaux de la mer.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
À moins d'être à bord d'un croiseur ou d'un cuirassé... et ce n'est pas le cas, j'imagine !Jules Verne (1828-1905)
Qu'un croiseur découvrît la flottille, et quelques heures après on avait devant soi le terrible amiral.Anatole France (1844-1924)
Il se rapprocha lentement ; bientôt on vit sa coque noire, - c'était bien le croiseur, qui venait faire un tour dans ces fiords de l'ouest.Pierre Loti (1850-1923)
Cet excellent marin, profitant alors d'une tempête qui rendait la mer intenable, put courir déposer ses passagers à bord d'un croiseur qui les attendait dans le golfe.Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
Un effroyable sifflement déchire l'air, et les trois engins, décrivant une courbe très allongée à cent mètres dans l'air, dépassent le croiseur...Jules Verne (1828-1905)
Le croiseur, au contraire, s'était littéralement couvert de toile, et, se rapprochant de plus en plus, prenait les imposantes proportions d'une corvette de premier rang.Gustave Aimard (1818-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CROISEUR » s. m.

Capitaine ou vaisseau qui rode sur une coste pour la garder, ou pour y pirater.
 
CROISIERES, en termes de Marine, sont des costes ou parages où les vaisseaux vont croiser & faire des courses.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020