Email catcher

croyais

Formes

Exemples

Phrases avec le mot croyais

Je l'ai peut-être mérité, mais je ne me croyais pas si coupable.Henry Gréville (1842-1902)
Je le croyais avant votre départ, et j'en ai acquis la malheureuse certitude.Ernest Daudet (1837-1921)
Tant que j'ai conservé l'espoir de la revoir, je croyais mes sentiments pour elle très-naturels ; à présent ils me possèdent trop.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Marianne, je le croyais, était maligne mais fidèle.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Vous croyais qu'il y aura une association entre européens et français.NAQD, 2021 (Cairn.info)
A ce moment-là, je croyais tout ce qu'il me disait, comme je faisais tout ce qu'il me demandait.Paul Bourget (1852-1935)
Je le croyais et je ne le croyais pas.Arsène Houssaye (1815-1896)
Je le sais maintenant... mais alors je ne le croyais pas.Paul de Kock (1793-1871)
Je croyais que cela était impossible sans mourir.Léon Gozlan (1803-1866)
Je me croyais hors des ciels terribles dont on m'avait menacé.Émile Zola (1840-1902)
Je croyais, avant le jour où vous m'avez manqué ; depuis, je n'ai plus cru à rien.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Je croyais que je n'aurais jamais la force d'arriver.Alphonse Daudet (1840-1897)
Je t'aimais, parce que je te croyais fort et plein de cœur.Jules Noriac (1827-1882)
Tu me croyais aveugle parce que je fermais les yeux.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et pourtant je croyais avoir quelques mots à dire...Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Je dis adieu à tout le monde avec une joie délicieuse, même aux gens que je croyais aimer le mieux.Gaston Maugras (1850-1927)
Si j'y croyais, ce serait pour m'en défier.Honoré de Balzac (1799-1850)
Si je croyais te faire un si grand plaisir....Émile Zola (1840-1902)
Je n'y croyais pas, je n'effrayais pas de l'idée que ma pauvre mère était folle.George Sand (1804-1876)
Et moi qui ne croyais qu'à son cœur !Arsène Houssaye (1815-1896)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.