dauphin

 

définitions

dauphin ​​​ nom masculin

Mammifère aquatique (cétacé) carnivore dont la tête se prolonge en forme de bec armé de dents.

dauphin ​​​ nom masculin

Histoire Le Dauphin : le fils aîné du roi de France.
Successeur choisi par un chef d'État, une personnalité importante.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette belle princesse regardait pitoyablement le ciel, et lui adressait ses tristes plaintes, quand elle vit le dauphin volant et le chevalier qui venait la délivrer.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Le dessus de la loge étoit en calotte, couvert d'une étoffe cramoisie avec nervures et compartiments, surmonté d'un dauphin.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
On répandit le bruit qu'ils avaient engagé le dauphin à s'enfuir chez l'empereur pour faire la guerre au roi son père.Jules Michelet (1798-1874)
Quoi qu'il en soit, les états négligèrent leurs ennemis après les avoir diffamés, et oublièrent jusqu'à leur premier projet de donner un conseil tout nouveau au dauphin.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Ce n’est qu’après la libération du dernier dauphin que le filet est tiré à bord.Europarl
Je l'avais déjà vue lorsque les gardes du corps donnèrent un bal à la reine, à la naissance du premier dauphin.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Rappelons seulement en quelques mots l'état de la question au moment où le dauphin s'établit dans son gouvernement.Raymond Rey (1849-1920)
Le dauphin, qui est né au mois de novembre 1661, n'a guère plus d'une année, à cette heure.Paul Lacroix (1806-1884)
Ses volontés étaient autant d'arrêts irrévocables, et son fils, le dauphin, se conduisait à son égard comme le plus soumis et le plus respectueux de tous les courtisans.Imbert de Saint-Amand (1834-1900)
À la maison, au courtil, aux prés, elle continuait ce sommeil merveilleux, plein des images du dauphin, de sa chevalerie, et des batailles sur lesquelles flottaient des anges.Anatole France (1844-1924)
Le prince lui en avait parlé quand il était encore dauphin, et il s'est cru obligé de faire étant roi ce qu'il avait approuvé étant dauphin.Gaston Maugras (1850-1927)
Elle l'appelait gentil dauphin et, par cette gentillesse dont elle lui donnait, il faut entendre noblesse et splendeur royale.Anatole France (1844-1924)
Il était d'une tournure encore très-élégante, montait à cheval à merveille, et ne manquait aucune des chasses du roi ou de monsieur le dauphin.Eugène Sue (1804-1857)
Cependant, elle songeait encore à défendre l'honneur de ce gentil dauphin qu'elle avait tant aimé.Anatole France (1844-1924)
Pour décider les mercenaires allemands à se louer à lui plutôt qu'au dauphin, il leur faisait dire entre autres choses qu'il les payerait en meilleure monnaie.Jules Michelet (1798-1874)
Cette grande ordonnance de 1357, que le dauphin fut obligé de signer, était bien plus qu'une réforme.Jules Michelet (1798-1874)
Il envoyait dans les grandes villes des gens qui, au nom du roi et du dauphin, défendaient de payer l'impôt.Jules Michelet (1798-1874)
Puis il faisait répondre par les commandants et capitaines qu'ayant reçu leurs places du roi ils ne pouvaient les rendre sur un ordre du dauphin.Jules Michelet (1798-1874)
Elle fut long temps très aimée du dauphin qui en eut deux filles qu'il reconnut.Ulysse Chevalier (1804-1893)
Le dauphin, qui ne pouvait se dépouiller ainsi, fit refuser le traité par une assemblée de quelques députés des provinces, qu'il appela états généraux.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DAUPHIN » subst. masc.

Poisson de mer vouté sur le dos, dont la chair ressemble à celle du boeuf, ou d'un pourceau. On dit qu'Arion fut sauvé par un dauphin. Le dauphin est nommé la flesche de la mer. Il est agreable à la veuë, & d'une couleur qui change selon les divers mouvements qu'il fait. Ses escailles sont fort petites. Il est de meilleur goust que tous les autres poissons. Sa chair a un goust de sauvagine. Il suit les vaisseaux plûtost pour profiter de ce qu'on jette hors le bord, que pour aucun amour qu'il ait pour les hommes. Les poissons volants sont la proye des dauphins, & des bonites. Avec tout cela on tient que c'est un poisson chimerique, & qui n'est point en la nature, à ce que m'ont certifié les Jurés Vendeurs de marée, qui disent qu'on n'en a jamais vû en France, quoy que l'Ordonnance de la Marine en fasse mention. En Latin delphinus. On l'a appellé aussi simon, à simis naribus.
 
Le Dauphin Celeste est une Constellation qui consiste en dix étoiles de la nature de Saturne, venteuses & orageuses.
 
DAUPHIN, est le titre qu'on donne aux aisnés des Enfants de France, à cause du Dauphiné qui fut donné à cette condition par Humbert Dauphin de Viennois en 1343. sous le regne de Philippes de Valois. Voicy l'origine du nom de Dauphiné. Un Seigneur nommé Dauphin Comte d'Auvergne, d'Albon & de Viennois, laissa deux filles, dont une surnommée Dauphine ayant herité des Comtés de Viennois & d'Albon, fut tant aimée de son mari, qu'il changea le titre de Prince & de Comte en celuy de Dauphin, & voulut que sa Province s'appellast Dauphiné.
 
Madame la Dauphine est la femme de Monseigneur le Dauphin.
 
On appelle figurément chez les bourgeois un Dauphin, le fils unique de la maison, ou celuy de la personne duquel on a grand soin.
 
En termes de Blason, on fait difference entre le dauphin vif, & le dauphin pasmé. Les armes du Dauphin de Viennois sont d'or au dauphin vif d'azur ; & celles du Dauphin d'Auvergne sont d'or au dauphin pasmé d'azur. Il y a cette difference, que le dauphin vif a la gueule close ; & le pasmé a la gueule bée ou beante, comme évanouï ou expirant. Le vif a un oeuil, des dents, & les barbes, crestes & oreilles d'esmail different. Le pasmé est d'un seul esmail. On dit que les dauphins sont couchés, quand ils ont la teste & la queuë tournées vers la pointe de l'Escu.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020