déchausser

 

définitions

déchausser ​​​ verbe transitif

Enlever les chaussures de (qqn). Déchausser un enfant.
sans complément Déchausser, enlever ou perdre ses skis.
Technique Dénuder, dégarnir à la base. Déchausser un arbre. —  Déchausser un mur : enlever la terre autour des fondations.

se déchausser ​​​ verbe pronominal

Enlever ses chaussures.
Dent qui se déchausse, qui n'est plus bien maintenue par la gencive dans l'alvéole dentaire, et bouge.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je déchausse

tu déchausses

il déchausse / elle déchausse

nous déchaussons

vous déchaussez

ils déchaussent / elles déchaussent

imparfait

je déchaussais

tu déchaussais

il déchaussait / elle déchaussait

nous déchaussions

vous déchaussiez

ils déchaussaient / elles déchaussaient

passé simple

je déchaussai

tu déchaussas

il déchaussa / elle déchaussa

nous déchaussâmes

vous déchaussâtes

ils déchaussèrent / elles déchaussèrent

futur simple

je déchausserai

tu déchausseras

il déchaussera / elle déchaussera

nous déchausserons

vous déchausserez

ils déchausseront / elles déchausseront

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le dénouement approchait : je fis déchausser tout mon monde, et je me déchaussai moi-même, afin de ne pas être entendu en montant.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Il entreprit de déchausser un carreau avec ses ongles.Edmond About (1828-1885)
Elle était retombée sur le lit, elle pleurait au souvenir de ses deux enfants, elle pleurait toujours sans avoir la force de se déchausser, ivre de fatigue et de tristesse.Émile Zola (1840-1902)
Ses gencives sont ulcérées, fongueuses, et ses dents commencent à se déchausser.Louis Boussenard (1847-1910)
On aurait qu'à déchausser tous les gens qui passent pour en découvrir une quantité innombrable.Arsène Bessette (1873-1921)
En cas de besoin, ils pourraient se déchausser et continuer l'étape pieds nus.Georges Darien (1862-1921)
Elle fait un geste qui n'exprime rien, et une autre femme, que l'on suppose sa servante, est assise par terre, occupée à se déchausser.Eugène Delacroix (1798-1863)
Elle avait trouvé les pantoufles, elle revint à lui, et l'ayant fait asseoir, elle s'agenouilla pour le déchausser.Hector Malot (1830-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESCHAUSSER » v. act.

Oster la chaussure des pieds ou des jambes. En Orient c'est un signe d'humilité, de se deschausser en entrant dans les temples. On deschausse ses esperons, quand on va rendre la foy & hommage à un Seigneur.
 
DESCHAUSSER, se dit aussi des reformes qui se font en certains Couvents, où l'on fait quitter la chaussure. Il est venu un ordre du General qui a fait deschausser les Cordeliers de Paris, qui leur a fait quitter leurs chausses.
 
On dit aussi en Chirurgie, que les dents se deschaussent, quand les gencives se mangent, ou par la rouille, ou par les mauvaises drogues dont on se sert pour les nettoyer.
 
DESCHAUSSER, se dit aussi des arbres fruitiers & des vignes que l'on laboure au pied, où on met du fumier, ou dont on change la terre, pour leur faire rapporter plus de fruit.
 
DESCHAUSSER, se dit aussi des volailles qu'on fait revenir sur le gril, & dont on oste la plus grosse peau qui est sur leurs pieds.
 
DESCHAUSSER, se dit aussi des murailles dont les fondements sont dans l'eau, qui les lave & les destruit insensiblement. Il y a une pile du Pont au Change qui est toute deschaussée.
 
On dit proverbialement, qu'un homme n'est pas digne d'en deschausser un autre, quand il vaut beaucoup moins que luy. On le dit même des choses. Cette étoffe n'est pas digne de deschausser celle que j'ay veu ailleurs. On appelle, pied descault, un homme de neant qui veut paroistre quelque chose, & qui n'a pas le moyen d'avoir des souliers.
 
DESCHAUSSÉ, ÉE, ou Deschaux. part. & adj. Il marche deschaux, pour dire, sans souliers.
 
On appelle des Carmes, des Augustins Deschaussés, des Religieux Augustins, ou Carmes qui vivent dans une estroite reforme, & qui ne portent point de chausses, comme les Capucins.
Drôles d'expressions Noter sur ses tablettes Noter sur ses tablettes

Noter sur ses tablettes : prendre bonne note de quelque chose.

Alain Rey 28/09/2020