Email catcher

déferré

Formes

Exemples

Phrases avec le mot déferré

En effet, son peloton avait enlevé, dans un village, quelques fantassins protégeant cette vivandière dont le cheval déferré ne traînait plus la charrette.Paul Adam (1862-1920)
J'aurais bien voulu les suivre, mais le cheval que je montais, s'étant déferré sur les cailloux, boitait si fortement qu'il me fut impossible de le mettre au galop.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Couleau arrive là-dessus qui conte toute la déconvenue : voilà tout le monde bien déferré.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Cet aveu fut fait par la jeune fille avec un laisser-aller si naïf que le comte en fut complètement déferré et la regarda un instant comme s'il ne comprenait pas.Gustave Aimard (1818-1883)
Après avoir dérivé et déferré son cheval il s'applique au parage et au nettoyage du pied.Ouest-France, 27/12/2017
Quant à l'argousin trop pitoyable qui avait déferré un huguenot, il était condamné à trente sous d'amende, pour avoir épargné à ce malheureux le supplice de l'éternelle immobilité.Charles Alfred de Janzé (1822-1892)
J'eus toutes les peines du monde à rejoindre mon poste ; je le dois à mon cheval déferré qui ne glissait pas.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Bussy comprit qu'il s'agissait de n'être point déferré.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il étoit déferré ; il ne savoit que penser d'un si pauvre souper.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Le birlocho était d'une humeur massacrante ; il avait fait mille difficultés pour se mettre en route : son cheval était déferré, son mulet boiteux, son essieu cassé, que sais-je !George Sand (1804-1876)
Chapelain, cette fois-là, fut tout-à-fait déferré, et ne savoit que lui dire.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.