dépositaire

 

définitions

dépositaire ​​​ nom

Personne à qui l'on confie un dépôt. Le, la dépositaire d'une lettre.
Commerçant(e) qui a des marchandises en dépôt. Liste des dépositaires.
au figuré, littéraire Dépositaire de : personne qui reçoit, garde (qqch.). La dépositaire d'un secret.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est ce qui fait l'inestimable valeur des souvenirs personnels qu'il nous a laissés et que sa veuve, fidèle dépositaire de sa pensée, a pieusement recueillis, coordonnés et publiés.Gabriel Monod (1844-1912)
Car vous ne m'avez rien confié, tandis qu'il m'a rendue dépositaire de son secret, qui est aussi le vôtre.Paul Féval (1816-1887)
Dépositaire de l'intérêt commun de la conquête, défenseur de cette immense et périlleuse injustice, on lui laissa tout moyen de s'assurer que la terre serait bien défendue.Jules Michelet (1798-1874)
Le pouvoir royal est un patrimoine dont chaque roi n'est que le dépositaire et qu'il doit transmettre intact...Jules Lemaître (1853-1914)
Le troisième pilier est le dépositaire vital des compétences nationales issues de l'évolution historique et reflétant les spécificités culturelles et sociales des nations.Europarl
Nous savons qui il est, nos adversaires le savent aussi, mais les arbitres et le dépositaire des enjeux refuseraient d'en tenir compte.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Dépositaire de tous les secrets de mon cœur, je vais vous confier le plus grand projet que j'aie jamais formé.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Vous êtes presque le seul dépositaire de mes pensées les plus secrètes ; au nom du ciel, montrez-moi de l'indulgence, et consentez encore à m'appeler votre frère.Ernest Renan (1823-1892)
Je vous le demande, qui invoque le pouvoir extraconstitutionnel, qui s'en prétend possesseur, dépositaire, qui a le droit de parler en son nom ?François Guizot (1787-1874)
Si la banque se bornait à l'office de dépositaire sans prêter son crédit, c'était pour laisser le profit du prêteur aux puissants capitalistes du pays, avides de placements et d'escomptes.Émile Vincens (1764-1850)
Grand parmi les grands éclairés et sages, seul dépositaire de la confiance du plus grand des sultans.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Je suis le dépositaire de tous les sentiments qu'elle croit dans son cœur, et qui ne sont que des idées de sa tête.Denis Diderot (1713-1784)
Il faut un pouvoir directeur dans le ménage, il faut que le mari soit dépositaire de ce pouvoir, qui doit être limité, contrôlé par le conseil de famille.Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Ces assemblées étaient le grand conseil et le sénat ; mais le sénat n'était qu'une émanation du grand conseil : de sorte que celui-ci était le véritable dépositaire de la souveraineté.Pierre Daru (1767-1829)
Dépositaire usufruitier du trône que vous avez hérité de vos aïeux, vous ne pouvez ni en aliéner les droits patrimoniaux, ni détruire la base constitutive sur laquelle il est assis.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
L'amour catalogué, classé, matriculé ; l'amour dont la jeune fille est la dépositaire soupçonnée, qu'elle a en consigne, mais qui ne lui appartient point réellement et dont elle ne peut disposer.Georges Darien (1862-1921)
Prends donc garde que le dépositaire de ladite demoiselle n'invoque la loi, et ne retienne l'argent quand tu lui présenteras tes comptes.George Sand (1804-1876)
Dévoré d'inquiétudes et de soucis, ce monarque s'était retourné vers l'homme qui avait été le dépositaire de ses premiers secrets et son ami plus encore que son ministre.Albert Vandal (1853-1910)
Mais sous les successeurs du dépositaire de ce despotisme, s'il en avait, de telles garanties ne pouvaient manquer d'acquérir une force réelle.Adolphe Thiers (1797-1877)
Citoyens, le conseil des anciens, dépositaire de la sagesse nationale, vient de rendre le décret ci-joint ; il est autorisé par les articles 102 et 103 de l'acte constitutionnel.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEPOSITAIRE » s. m. & f.

Qui est gardien de quelque chose. Les depositaires ordinaires ne sont point garents de la chose qu'on leur a confiée, si elle est volée, ou perduë. Les depositaires de Justice sont contraignables par corps à la representation des choses dont ils sont gardiens.
 
Il est de mes secrets le grand depositaire.
 
C'est un vers de Corneille.
Vidéos Luciférien, par Alain Rey Luciférien, par Alain Rey

Pourquoi le mot préféré d'Alain Rey est-il le mot "luciférien(ne)" ? Un mot plus "lumineux" qu'il n'y paraît ! 

02/10/2020