détrempe

 

définitions

détrempe ​​​ nom féminin

Couleur broyée à l'eau puis délayée avec de la colle ou de la gomme. Peinture à la détrempe.
Ouvrage, tableau fait avec cette couleur. Une détrempe de Raphaël.

détrempe ​​​ nom féminin

Technique Opération par laquelle on enlève la trempe de l'acier.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il me semble qu'on pourrait se passer d'impression en peignant son sujet à la détrempe, après l'avoir mis aux carreaux.Eugène Delacroix (1798-1863)
La sueur inonde les habits et détrempe la terre.Pierre Duchaussois (1878-1940)
La détrempe prête admirablement à cette simplicité d'effets, les teintes ne se mêlant pas comme dans l'huile.Eugène Delacroix (1798-1863)
Peindre en détrempe avec de la colle coupée : six parties d'eau, une partie de colle.Eugène Delacroix (1798-1863)
Mais ils avançaient lentement, car leurs pieds s'enfonçaient à chaque pas dans le terrain mouvant et vaseux que la marée détrempe deux fois le jour.Joseph Marmette (1844-1895)
La salle à manger était ornée en outre d'un vieux buffet peint en rose à la détrempe.Victor Hugo (1802-1885)
Puis quand cet encollage est sec, on procède à la détrempe comme pour la décoration de théâtre.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Avant lui, on ne peignait qu'à la détrempe, procédé qui exigeait une très grande rapidité d'exécution et dont le moindre défaut était de sécher très lentement.Armand Dayot (1851-1934)
Il nous précéda dans un long corridor tapissé de cartes de géographie peintes à la détrempe, des vitres dépolies y mesuraient parcimonieusement le jour.Émile Gaboriau (1832-1873)
On pourrait ainsi retoucher indéfiniment à la détrempe.Eugène Delacroix (1798-1863)
Aux murs peints à la détrempe sont pendues une glace et quelques gravures grossièrement coloriées, représentant des saints et des souverains.Émile de Laveleye (1822-1892)
C'est qu'il n'en est pas qui, plus promptement, détrempe les énergies, désarticule les volontés et réduise les plus indomptables organisations.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ne me demandez pas ce que l'on fera ; il faut que les âmes soient terrifiées une fois pour toutes et que la peur les détrempe.Maurice Joly (1829-1878)
Car les ressources du pauvre peintre en détrempe, qui lui consacrait la moitié de ses salaires, n'étaient pas inépuisables.George Sand (1804-1876)
Il me paraissait fort honnête homme ; je lui trouvais une ressemblance en détrempe qui ne le brouillait pas avec moi.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Près de lui est un seau de métal ; il tient dans la main un gros pinceau à détrempe.Jules Legras (1866-1939)
Peindre la détrempe avec de la colle coupée : 6 parties d'eau, une partie de colle.Eugène Delacroix (1798-1863)
Quoi qu'il en soit, après l'an 1360, on ne trouve plus que des tableaux en détrempe, sans éclat comme sans mérite.Stendhal (1783-1842)
A cette époque, on ne l'ignore pas, la peinture à la détrempe, délicate et longue à sécher, était seule connue.Armand Dayot (1851-1934)
Dans ce cas, toute l'eau n'étant pas vaporisée, celle qui reste détrempe l'apprêt et fait des gouttières.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DETREMPE » s. f.

Peinture ou enduit de couleurs delayées seulement avec de l'eau & de la colle ou de la gomme. Les peintures en huile ont plus d'éclat & durent plus que celles qui ne sont qu'en detrempe. La detrempe differe d'avec la miniature, en ce que celle-cy se travaille en petits points, & que dans l'autre on se sert de toute la liberté du pinceau.
 
DETREMPE, se dit aussi figurément de ce qui ne doit gueres durer. Voilà un mariage qui n'est qu'en detrempe, fait à la haste, sans y observer des formalitez.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020