ébène

 

définitions

ébène ​​​ nom féminin

Bois de l'ébénier, très noir, d'un grain uni et d'une grande dureté. —  locution Noir comme l'ébène.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un homme jeune, de haute taille, semblait prêt à s'élancer de son cadre d'ébène : son visage livide était éclairé par un reflet à la fois effrayant et superbe.Jules Lermina (1839-1915)
L'étoffe brûla d'abord lentement ; puis, à cause des vapeurs d'huile parfumée dont elle était imprégnée, la flamme monta, bleuâtre, vers les lambris d'ébène.Marcel Schwob (1867-1905)
Ses yeux étaient hagards, ses joues pâles, ses cheveux, plus noirs que l'ébène, se hérissaient sur sa tête.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Un joli meuble d'ébène, incrusté d'ivoire, aux cent tiroirs vénitiens, contenait les matrices d'acier avec lesquelles elle frappait ses feuilles ou certains pétales.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sambo était noir comme l'ébène, grand, gai, parlait avec volubilité, et faisait force tours et grimaces.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Elle était noire et blanche, et, sitôt quelle retentit parmi nous, elle parut un oiseau d'ébène poli, tacheté d'ivoire, et les mains transparentes voletaient autour, comme des ailes.Marcel Schwob (1867-1905)
Le ciel était noir comme l'ébène, et l'espace voilé par les torrents d'une pluie diluvienne.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Et, de temps en temps, on entend sonner l'horloge d'ébène de la salle de velours.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Et la vie de l'horloge d'ébène disparut avec celle du dernier de ces êtres joyeux.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Le diable qui le régit, avec sa face borgne couleur d'ébène, hérissée de poils rouges, est le plus redoutable des diables.Judith Gautier (1845-1917)
Elle a une taille charmante, ses cheveux effacent le noir de l'ébène et son teint la blancheur des lis.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Michel n'eut que le temps de se jeter derrière le lit d'ébène sculpté et incrusté de figurines d'ivoire.George Sand (1804-1876)
Çà et là de lourdes chaises d'ébène sculpté, tendues en velours noir, et un sofa pareil, près d'une fenêtre.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Le grand luxe inimitable de ces salles de palais, c'est toujours cette suite d'arceaux d'ébène, fouillés à jour, qui semblent d'épaisses charmilles de feuillages noirs.Pierre Loti (1850-1923)
Puis viennent les sculptures sur ivoire d'une finesse exquise, les incrustations superbes de nacre et d'ivoire sur bois dur, sandal, ébène, etc., les peintures capricieuses et fantaisistes au suprême degré.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Coiffée avec des camélias naturels qui faisaient, par leur couleur blanche et rouge, ressortir l'ébène de ses cheveux ; elle était charmante...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Alors les portes d'ébène étoilées de clous d'or s'ouvrirent largement ; un pont mobile s'abaissa, et les sentinelles tartares apparurent, la pique à l'épaule.Judith Gautier (1845-1917)
Et on ne voyait jamais le matelot rallumer le fourneau de terre plus noir que l'ébène, ou le remplir de tabac.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le trait le plus rapide n'a pas la force d'un regard subit, quand il jaillit de ces franges d'ébène.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Puis, par instants, le ciel se voilant, et le bois devenant d'ébène sous un ciel d'étain...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ÉBENE » s. f.

Le bois d'un arbre de la hauteur & grosseur des vieux chesnes, qui leur ressemble par le coeur & l'aubier, mais qui est de couleur fort noire, laquelle luy donne son prix, parce qu'elle reçoit un beau poliment. Ses feuilles ressemblent à celles du laurier, & portent entre-deux un fruit comme un gland sur une petite queuë. Son aubier infusé dans l'eau purge la pituite, & guerit les maux veneriens ; ce qui a fait croire à Matthiole, que le gayac étoit une espece d'ébene. On en fait grand trafic à Madagascar. La meilleure ébene est celle qui est noire sans aucunes veines, qui est massive, astringente, & d'un goust aigu & picquant. Elle rend un parfum agreable, quand on la met sur les charbons, sans incommoder par sa fumée. Si on la presente au feu estant fraische, elle s'allume incontinent à cause de sa graisse ; mais quelque seche qu'elle soit, elle va toûjours au fond de l'eau. Si on la frotte contre une pierre, elle devient rousse. Les Indiens en font les statuës de leurs Dieux & les sceptres de leurs Rois. Ce fut Pompée qui le premier apporta l'ébene à Rome, aprés avoir vaincu Mithridate. Agricola dit qu'il y a une ébene minerale qu'on trouve dans terre. On l'appelle en Latin ebenus, & les Arabes luy donnent le même nom. Ce mot vient de l'Hebreu eben, qui signifie une pierre. L'ébene couppé s'endurcit comme une pierre.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 26/10/2020