Email catcher

échu

Définition

Définition de échu, échue adjectif

Arrivé à échéance. Terme échu. Délai échu, expiré.

Exemples

Phrases avec le mot échu

Le temps échu, il s'est réinstallé au 64, de la même rue.Ouest-France, 16/07/2021
Le lot échu à la naissance est reçu comme un don à lui personnellement adressé pour le faire prospérer.Cahiers de psychologie jungienne, 2020, Flore Delapalme (Cairn.info)
Ce délai étant échu, les documents mis à l'écart ont été inventoriés et sont désormais accessibles aux chercheurs.Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2014, Alexandra Laederich, Rémy Stricker (Cairn.info)
Deux mois plus tard, il apprend que son contrat temporaire, échu le 30 juin, ne sera pas renouvelé.Ouest-France, 23/07/2020
Elles sont enfin à mettre en lien avec le rôle de certification échu aux enseignants ?Revue française d'administration publique, 2012, Pascal* Gauttier (Cairn.info)
La location est de 250 € par an pour occupation du sol et frais d'électricité payable à terme échu.Ouest-France, 17/09/2020
Pourquoi serions-nous imparfaits et déshérités du bonheur qui leur est échu ?George Sand (1804-1876)
Les agents totalisant au moins 5.125 points perçoivent une retraite sous forme de rente mensuelle versée à terme échu.Capital, 08/09/2021, « Retraite additionnelle de la fonction publique : calcul et montant »
Alors elle s'organisa pour exercer ce pouvoir qui lui était échu.Commentaire, 2018, Sebastian Haffner, Pierre Rusch (Cairn.info)
Il m'en a échu pour ma part 666, trouvées à trois différentes reprises.Paul Lacroix (1806-1884)
Nous ne pouvons que soutenir les trouvailles opérantes du sujet pour surmonter ce qui lui est échu.Che vuoi ?, 2006, Jacques Félician (Cairn.info)
Il faut tout simplement un calcul au trimestre échu, pour pouvoir régler simplement ses cotisations sociales.Ouest-France, Isabelle BORDES, 12/02/2019
Suivant ses conseils, ses clients passionnés mettaient tremper le morceau qui leur était échu dans une grande seille pleine d'eau salée.Louis Pergaud (1882-1915)
Est tout autre la transaction avec l'événement échu, auquel il faut se faire, qu'il faut digérer, s'approprier, etc.Réseaux, 2006, Louis Quéré (Cairn.info)
Son écharpe lui avait tout de même échu, le 15 juillet.Ouest-France, Marie LENGLET, 28/06/2020
Facturés auparavant un mois à l'avance, les repas le seront désormais à terme échu.Ouest-France, 06/07/2020
Et quand l'emprunt sera échu, les revenus générés tomberont intégralement dans son escarcelle.Ouest-France, 04/06/2020
Ce qu'aucun ne souhaiterait pour sa propre existence, m'a été échu par un lot inégal.Comte de Lautréamont (1846-1870)
On peut aisément supposer qu'en entendant ce compliment, le pauvre ourson perdit le peu de raison qui pouvait lui être échu en partage.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le dépôt des jongleurs est échu à un cœur chagrin et sceptique.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.