écluse

 

définitions

écluse ​​​ nom féminin

Espace limité par des portes munies de vannes, et destiné à retenir ou à lâcher l'eau. Les écluses d'un canal (destinées à faire passer les bateaux aux changements de niveau). Ouvrir, fermer les écluses, les portes de l'écluse.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le bruit des eaux qui passaient sur l'écluse, me berçait doucement, et je me laissai aller à des rêveries d'autrefois.Eugène Le Roy (1836-1907)
Il avait son écluse de chasse pour le nettoyer, son canal et ses jetées pour sortir.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Et, comme dans la rupture d'une écluse, les mots jaillirent, sa violente émotion se vida.Émile Zola (1840-1902)
Lorsque tous les billots sont amassés près de l'écluse, deux hommes adroits se postent, un de chaque côté du passage.Charles Des Écores (1852-1905)
Et pourquoi la main puissante qui venait d'enlever l'écluse se retirait-elle quand il fallut diriger le cours du torrent ?François-René de Chateaubriand (1768-1848) et Marie-Louise de Vichet (1779-1848)
Au bout d'un quart heure, le bruit de l'eau qui tombait de l'écluse devint plus distinct ... puis une lumière perça le feuillage.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Cette chambre ou sas est fermée à ses deux extrémités par une porte nommée écluse.Jacques Fernay (1849-?)
On leur rendit d'abord l'écoulement qu'elles avaient perdu ; on reprit, on acheva les travaux qui avaient déjà été ébauchés ; on construisit une écluse de chasse.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Le fleuve étant généralement encaissé, entre des rives peu élevées d'ailleurs, les travaux à ce nécessaires se réduiraient à quelques barrages de retenue qui devraient être accompagnés chacun d'une écluse.Michel Chevalier (1806-1879)
Chauvat eut le temps de se sauver et il se réfugia sur la grande écluse qui coupe la rivière en biais d'un bord à l'autre.George Sand (1804-1876)
Après un déjeuner réconfortant, nous prîmes joyeusement congé de la garnison, et nous nous trouvâmes bientôt près de l'écluse, au pied de notre ancien retranchement.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Seuil d'écluse et non le plancher sur lequel est établi un moulin, comme nous l'avons dit p. 157.Gustave Fagniez (1842-1927)
Un peu avant l'aube, les gonds grincèrent avec un roulement de chaîne, et, l'écluse s'ouvrant, le bateau flotta plus loin, traîné par le petit remorqueur au souffle épuisé.Marcel Schwob (1867-1905)
Des applaudissements, des plaisanteries montaient, au milieu du bruit d'écluse des seaux vidés à toute volée.Émile Zola (1840-1902)
Elfin n'y trouva rien : et comme il revenait tristement, il aperçut un berceau couvert d'une peau, arrêté sur l'écluse...Jules Michelet (1798-1874)
Ils s'assurèrent ainsi que le passage de la pirogue y serait parfaitement libre, qu'aucun obstacle barrage d'écluse on navire en réparation, ne pouvait l'arrêter.Jules Verne (1828-1905)
Par une écluse de chasse, ses eaux servent à opérer le déblaiement du port, que la vase et les galets menacent constamment.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Toutefois, ces aristocrates du goût et de la pensée n'ont plus la force de fermer la grande écluse par laquelle se déverse le flot.Élisée Reclus (1830-1905)
Cependant, il lui fut permis de recevoir le charbon que le patron de la péniche débarquerait, tout à l'heure, près de l'écluse.Paul Adam (1862-1920)
Elfin n'y trouva rien ; et comme il revenait tristement, il aperçut un berceau couvert d'une peau, arrêté sur l'écluse...Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESCLUSE » s. f.

Construction de pierre ou de charpente qui sert à retenir ou à élever des eaux. Une escluse de moulin est une petite digue qui sert à amasser l'eau d'une fonteine pour la faire tomber sur la rouë d'un moulin. Les escluses de Flandres servent à retenir les eaux pour empescher qu'elles n'inondent les terres qui sont plus basses, si ce n'est quand il est besoin de les noyer. Les escluses de Briare sont de grosses constructions de pierre, ou murailles parallelles distantes de 20. à 24. pieds, fermées de puissantes portes par les deux extremitez, au milieu desquelles se forme une chambre, où quand un bateau est enfermé, on lasche de l'eau qui l'éleve de deux ou trois toises, & le fait passer d'un canal plus bas en un autre d'un fond plus élevé ; & ainsi un bateau de la Loire passe dans la Seine, quoy que le terrain d'entredeux soit élevé de plus de 50. toises au dessus de ces deux rivieres. Le canal de Briare a 42. escluses, tant en montant qu'en descendant. Celuy de Languedoc pour la communication des mers en a cent & plus. Simon Stevin a écrit la maniere de fortifier les places par escluses. Menage dit que ce mot vient d'exclusa, qui est dans la Loy Salique : ce qui se doit entendre de l'escluse d'un moulin ; car pour celles qui servent à élever des bateaux, elles ont été inconnuës aux Anciens.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019