émeraude

 

définitions

émeraude ​​​ | ​​​ nom féminin et adjectif invariable de couleur

Pierre précieuse verte, variété de béryl (ou de corindon).
adjectif invariable D'un vert qui rappelle celui de l'émeraude. Une mer émeraude.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quels mondes, quelles humanités éclairent les soleils de rubis, d'émeraude et de saphir qui constituent les systèmes d'étoiles doubles ?Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Le second est un petit étui de jade vert émeraude, percé de deux ouvertures dans le fond, et portant une inscription sur son couvercle.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Dans l'introduction du conte persan, un « ermite » a acheté un oiseau qui, chaque jour, lui donne une émeraude.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Les verriers imitèrent l'émeraude, le jaspe, le lapis-lazuli, la cornaline, et cela avec une telle perfection que nous sommes souvent embarrassés aujourd'hui pour distinguer les pierres vraies des fausses.Gaston Maspero (1846-1916)
Du nord au sud, de l'est à l'ouest, s'étend l'herbe de la prairie, verte comme l'émeraude, et unie comme la surface d'un lac endormi.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Ou bien encore, c'est la demoiselle au corselet d'émeraude, aux ailes de nacre et de moire que l'on poursuit en chantant la vieille chanson qu'une mère vous a apprise autrefois.Eugène Sue (1804-1857)
Nous nous établîmes au pied d'une roche, près d'une petite source dont l'eau diamantée scintillait sous une herbe d'émeraude.Théophile Gautier (1811-1872)
Le frisson d'émeraude vivante qui courait aux bordures des chemins quand l'haleine du soir caressait les hautes herbes, s'en est allé vers l'horizon des rêves perdus.Armand Silvestre (1837-1901)
Très calme, elle semblait, de la jetée au pied des dunes, une immense pierrerie passant des transparences de l'émeraude aux opacités azurées de la turquoise, partout traversée d'un scintillement d'étincelles.Armand Silvestre (1837-1901)
La ruine est magnifique, splendide, inimaginable : c'est une ruine, une ruine couleur de saphir, de rubis, d'émeraude, une ruine aveuglante par l'agatisation qu'a prise la pierre cuite par le pétrole.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il fallut que la bonne nous conduisît à la rivière pour y trouver ces beaux cailloux d'émeraude, de lapis et de corail qui brillent sous les eaux basses et courantes.George Sand (1804-1876)
La lanterne nous le montra debout, blanc et des tresses brunes, au flanc d'une vague d'émeraude...Arthur Rimbaud (1854-1891)
Une clarté transparente dorait les verts tendres, les verts acides, les verts de chaude émeraude.Henri Ardel (1863-1938)
Accroupi paresseusement, il feint de se rendormir, & la feinte consiste à baisser la jalousie de ses paupières devant l'étincelante émeraude des yeux.Champfleury (1821-1889)
Et d'un, comme il disait en agitant son index dressé, où brillait une grosse émeraude, avec un certain geste si à lui.Paul Bourget (1852-1935)
Il m'accueillit avec des mots vagues, qu'il parut avaler brusquement, puis me conduisit dans le petit salon émeraude.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
La magie des couleurs disparut peu à peu, et les nuances de l'émeraude et du saphir s'effacèrent de notre firmament.Jules Verne (1828-1905)
Des les premières notes, huit cercles lumineux vert émeraude, plus petits que des bagues, étaient apparus, horizontalement, au-dessus du tarot, privé de tout lien visible avec eux.Raymon Roussel (1877-1933)
Je sentais quelque chose dans ma pensée, comme une tache dans une émeraude ; c'était l'idée que quelqu'un auprès de moi veillait aussi, et veillait sans consolation, profondément tourmenté.Alfred de Vigny (1797-1863)
Tant que durait le phénomène lumineux, l'insecte, blanc à l'état naturel, se parait, grâce au reflet de son nimbe, d'une riche nuance émeraude qui justifiait son nom.Raymon Roussel (1877-1933)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESMERAUDE » s. f.

Pierre precieuse verte, la plus dure aprés le rubis. L'Orientale est la plus estimée, & est d'un verd masle, haute en couleur, tirant sur le verd brun. L'Occidentale ou du Perou est d'un verd gay, & elle est moins dure & moins prisée. On ne connoist plus que celles-cy ; car des autres qu'on appelle de la vieille roche, la mine en est perduë. Elles se perfectionnent, comme le rubis, dans la mine, & prennent peu à peu leur verdeur, comme le fruit sur l'arbre prend sa maturité. Pline fait mention de douze sortes d'esmeraudes à present inconnuës. En l'Apocalypse Dieu apparoist sur une iris de la couleur d'esmeraude. L'opinion commune est que l'esmeraude naist dans le jaspe. Il y en a de si parfaitement verd, que plusieurs Auteurs l'ont pris pour l'esmeraude. Dans le Livre d'Esther il est dit que les sales où Assuerus fit son festin, étoient pavées d'esmeraude & de marbre. Rodrigue de Tolede dit que quand les Sarrasins prirent Tolede, le Roy Tarik eut pour butin une table de 365. pieds de long d'une seule piece, qu'il fait passer pour esmeraude. Theophraste dit qu'on en a veu une de quatre coudées de long sur trois de large, qui fut mise par un Roy d'Egypte dans un temple de Jupiter. On a aussi parlé d'un obelisque d'esmeraude de 40. pieds de haut. A Gennes il y a un plat bien grand qu'ils font passer pour esmeraude. A Mayence il y en avoit autrefois une penduë à la voute de l'Eglise qui brilloit fort, grosse comme un demi-melon. Fernand Cortez apporta cinq esmeraudes de l'Amerique estimées cent mille escus. En la vallée de Manta au Perou les peuples adoroient une esmeraude, qui estoit presque aussi grosse qu'un oeuf d'autruche. On luy faisoit plusieurs presents & sacrifices, & sur tout des moindres esmeraudes, que les Prestres faisoient accroire estre ses filles. Ce mot vient de smaragdus Latin, qui signifie la même chose. Quelques-uns le derivent de l'Italien smeraldo, ou de l'Arabe zomorrad. Presme d'esmeraude. Voyez Presme.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020