empâtement

 

définitions

empâtement ​​​ nom masculin

Embonpoint, épaississement produisant un effacement des traits, des lignes du corps.
Peinture Couche épaisse de pâte colorée, produisant un relief.
 

synonymes

empâtement nom masculin

embonpoint, bouffissure

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Plus il s'y acharnait, et plus l'incohérence augmentait, un empâtement de tons lourds, un effort épaissi et fuyant du dessin.Émile Zola (1840-1902)
Je regrette que cette ébauche manque un peu d'empâtement.Eugène Delacroix (1798-1863)
Le long serpent, recouvert de débris de coquilles, hérissé de foraminifères, était encroûté dans un empâtement pierreux qui le protégeait contre les mollusques perforants.Jules Verne (1828-1905)
Aucune tricherie, aucun artifice de couleur, aucun empâtement pour dissimuler une technique incertaine.Armand Dayot (1851-1934)
Il y a un défaut qui se retrouve encore dans celui que je fais , spécialement dans la femme attachée au cheval ; cela manque de vigueur et d'empâtement.Eugène Delacroix (1798-1863)
Voulez-vous un exemple de sa rouille, de son empâtement épistolaires ?Edmond Biré (1829-1907)
J'observai que toutes ces productions du règne végétal ne tenaient au sol que par un empâtement superficiel.Jules Verne (1828-1905)
On eût dit des ruines ensevelies sous un empâtement de coquilles blanchâtres comme sous un manteau de neige.Jules Verne (1828-1905)
Le timbre doit être de dimension moyenne, avec la légende la plus abrégée possible, gravée en caractères maigres, moins sujets à l'empâtement.Gabriel Richou (1852-1915)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020