Email catcher

bouffissure

Définition

Définition de bouffissure ​​​ nom féminin

Enflure des chairs bouffies.
au figuré Caractère de ce qui est bouffi (2).

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot bouffissure

Malgré les fortes fièvres liées au mal, le roi s'en remet, conservant quelques bouffissures tenaces au visage.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2003, Stanis Perez (Cairn.info)
La moindre disgrâce causée au sommeil, est la bouffissure des yeux crispés, rôtis et rouges, par la fumée comme par le chagrin et la douleur.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Le luxe, selon lui, est à l'abondance ce qu'est la bouffissure à l'embonpoint.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Lise, plus grande, l'air agréable, malgré ses gros traits et la bouffissure commençante de toute sa ronde personne, restait réjouie dans son malheur.Émile Zola (1840-1902)
Ses derniers portraits font frémir ; leur bouffissure difforme témoigne de l'énergie des remèdes qui ne lui donnèrent ce répit qu'en bouleversant l'homme physique, éteignant l'homme moral.Jules Michelet (1798-1874)
Ses traits disparaissaient et se confondaient sous une bouffissure bleuâtre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il ne pouvait reconnaître ces traits, dévastés et crispés par l'agonie, ce visage gonflé et bleui par le poison ; ces yeux, qui disparaissaient presque sous une bouffissure sanguinolente...Émile Gaboriau (1832-1873)
Celui-ci fut brillant, autrefois ; il garde encore, malgré l'embonpoint qui est venu, malgré la bouffissure des chairs, une allure élégante, et un parfum de bonne compagnie.Octave Mirbeau (1848-1917)
Ils présentent quelquefois de la bouffissure, de l'œdème en certaines parties.Enfances & PSY, 2008, Ambroise Tardieu (Cairn.info)
C'est que le héros les vit comme elles viennent, des aventures fermées, sans projet ni souvenir, et nous mesurons l'âge aux bouffissures du visage, à la soudaineté d'un accident.Commentaire, 2018 (Cairn.info)
Nul comme lui ne fora dans la bouffissure ou dans la carcasse d'un visage.Gustave Coquiot (1865-1926)
De manière générale, une certaine forme de bouffissure des droits tend à obscurcir le jeu des réciprocités.Ouest-France, 17/06/2019
Au contraire, son néant s'accrut, si l'on peut dire, sa bouffissure aussi.Jules Michelet (1798-1874)
Elle engraissait encore, ses petits yeux disparaissaient sous la bouffissure de son visage.Émile Zola (1840-1902)
Cet effort pour monter plus haut qu'on ne le peut, se traduit par l'emphase, la bouffissure qui marque la plupart des monuments du dix-septième siècle.Jules Michelet (1798-1874)
C'est une hideuse bête aux petits yeux, à la bouche entourée de barbillons, la peau vert noirâtre pleine de verrues et de bouffissures.Remy de Gourmont (1858-1915)
Les formes du pied disparaissaient dans une telle bouffissure, que la peau tout entière semblait près de se rompre, et elle était couverte d'ecchymoses occasionnées par la fameuse machine.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BOUFFISSURE s. f.

Enflure de visage, de hareng, de stile, &c.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025 Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025

Testez vos connaissances sur les mots nouveaux du Petit Robert 2025. Êtes-vous incollable sur le français et ses évolutions ?...

11/06/2024
sondage de la semaine