escient

 

définitions

escient ​​​ nom masculin

locution adverbiale À bon escient : avec discernement. Parler à bon escient. —  À mauvais escient : à tort, sans discernement.
 

synonymes

escient nom masculin

à mauvais escient

sans discernement, à tort

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il s’agit de faire en sorte que ce pouvoir soit utilisé à bon escient.Europarl
Il ne fait pas de doutes que les aides y seraient utilisées à bon escient, si l'on se base sur le principe de la concentration et du partenariat.Europarl
Je me doute qu'il le sera probablement et je pense, de fait, qu'il pourra être utilisé à très bon escient.Europarl
Troisièmement, et c'est probablement le point le plus important, si nous nous apercevons que certaines données ont été utilisées à mauvais escient, quel recours avons-nous ?Europarl
Nous devons toujours garder à l’esprit que c’est l’argent des contribuables que nous dépensons et que nous devons l’utiliser à bon escient.Europarl
Ils ont tous le devoir de veiller à ce que l'argent du contribuable soit dépensé à bon escient.Europarl
En conclusion, je souhaite rappeler que les produits phytopharmaceutiques sont des médicaments pour les plantes et dès lors ne doivent être utilisés que de manière encadrée et à bon escient.Europarl
Celle-ci peut être invoquée à mauvais escient, de sorte que des informations qui devraient être disponibles ne le sont pas.Europarl
Nous devons établir des priorités et nous assurer que l'argent est utilisé à bon escient dans chacun de ces programmes.Europarl
Il dénonce la trop faible allocation de fonds, alors que l'argent pourrait être utilisé à bon escient.Europarl
Il faut, je crois, en tenir compte de manière à ce que ces chiffres soient utilisé à bon escient.Europarl
Je suis également d'accord sur le fait que nous devrions investir davantage et à meilleur escient, en d'autres termes plus efficacement, dans la mobilité de nos citoyens.Europarl
L'interdépendance est une bonne chose pour les deux parties tant qu'elle est utilisée à bon escient.Europarl
Je suis fils de producteurs de lait qui font du parmesan depuis toujours et j'en parle donc à bon escient.Europarl
En effet, on essaie toujours de trouver de nouveaux domaines de dépenses, même sans utiliser les fonds à bon escient.Europarl
Utilisée à bon escient, la nouvelle technologie rendra l'avion plus sûr et nous permettra de résoudre bon nombre des problèmes de retard auxquels nous sommes à présent confrontés.Europarl
À bon escient signifie que pour cette question tellement décisive, il ne s'agira pas, à l'avenir, de mener une politique qui ne tienne pas compte des personnes concernées.Europarl
Gérer un budget ne signifie pas exiger toujours plus, gérer signifie utiliser à bon escient l'argent des contribuables.Europarl
Naturellement, nous devons aussi faire en sorte que cette aide ne fausse pas la concurrence et qu'elle soit employée à bon escient.Europarl
Nous sommes confrontés à quelques problèmes majeurs et le sommet de la semaine dernière a, en effet, permis de réagir à bon escient à l'enjeu du changement climatique.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESCIENT » s. m.

Pleine connoissance de ce qu'on fait, ou qu'on veut faire, serieusement & tout à bon. Ils se sont battus à bon escient, c'est à dire, tout à bon. Ils plaident à bon escient, c'est à dire, serieusement & sans collusion. On a fait foüetter cet escolier à bon escient, c'est à dire, vigoureusement. Il n'a pas fait cela par mesgarde, mais à bon escient, pour dire, Il y taschoit, il le vouloit faire. Il a peché, il a menti à son escient, c'est à dire, Il sçavoit bien qu'il faisoit mal, qu'il mentoit, mais il l'a voulu faire ainsi, il l'a fait sciemment. Ce mot vient du Latin sciens.
Le mot du jour Soignant(s) Soignant(s)

Ainsi nommés, les infirmières et les infirmiers, les médecins – généralistes, urgentistes, réanimateurs… –, les personnels hospitaliers, les aides-soignants… sont représentés dans l’exercice de leur mission, salvatrice. Sur eux reposent la guérison, le rétablissement de la santé, la préservation de la vie.

Émilie Née 12/11/2020