fabuliste

définitions

fabuliste ​​​ nom

Auteur qui compose des fables.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il observait ce qui se passait autour de lui ; mais son observation était si sérieuse en face des objets, qu'elle ressemblait à l'abstraction du géomètre, à la rêverie du fabuliste.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Sur ce point, une lettre du fabuliste montre, sous la fable, une impression personnelle.Émile Gebhart (1839-1908)
Sa verve de fabuliste n'existe plus que pour duper l'épouse acariâtre et passionnée qui le tient par le plus décevant des espoirs, celui d'un héritage de plus en plus hypothétique.Paul Bourget (1852-1935)
Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras ; je pense comme le fabuliste.Émile Zola (1840-1902)
D'autres auront atteint la perfection de leur genre, le fabuliste aura élevé le sien jusqu'à lui.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Je m'habituai à tout traduire en fables ; bref, me voilà fabuliste.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Très sage précepte, mais que notre fabuliste n'a pas toujours observé, et auquel du reste il n'est pas toujours facile de s'astreindre.Albert Cim (1845-1924)
Fénelon n'était nullement politique : il était ce que nous appelons socialiste, c'est-à-dire poëte du paradoxe, fabuliste de la société.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Déjouez les pièges ! Enfreindre ou absoudre ? Enfreindre ou absoudre ?

Parmi les plus vicieuses chaussetrappes de la conjugaison française, on trouve la fameuse règle des verbes en -indre et -soudre.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 19/03/2021