fadeur

 

définitions

fadeur ​​​ nom féminin

Caractère de ce qui est fade.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Bien qu'elle eût, encore un peu la tentation d'esquiver ce compliment fort lourd de fadeur, elle n'y put succomber.Hector Bernier (1886-1947)
Que faire en cette atmosphère de fadeur coutumière alors qu'il s'agissait d'enchanter une créature, de séduire tous ses sens et de fasciner son cerveau ?René Boylesve (1867-1926)
Il s'ennuyait dans la fadeur si tiède de ces jours intermédiaires que laisse une passion défaillante.Jules Michelet (1798-1874)
C'était en lui la fadeur d'une nausée sans cause, un ennui lâche l'aveulissant jusqu'au désintérêt de la vie, l'énervement d'un malaise de l'âme humiliant ses énergies et le racornissant.Camille Lemonnier (1844-1913)
Mon groupe a été indigné, d'un point de vue politique, par la fadeur des termes contenus dans la pseudo-motion de censure du mois de décembre.Europarl
Ce n'est que là, par exemple, que j'ai vu louer sans cette fadeur et cette maladresse de louange qui vous empêche d'accepter un compliment, fût-il fondé.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Son teint était d'une blancheur éclatante, mais la noblesse de tous ses traits préservait sa physionomie de la fadeur qui en résulte quelquefois.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Quoi qu'il en soit, il y est : il regarde, il admire, il loue avec esprit et sans fadeur le goût, les talents de celle qui l'a décoré.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
À ce moment, c'était surtout le marolles qui dominait ; il jetait des bouffées puissantes, une senteur de vieille litière, dans la fadeur des mottes de beurre.Émile Zola (1840-1902)
Ajoutez-y la fadeur, c'est-à-dire je ne sais quelle grimace du sentiment qui en marque la recherche et en trahit la parfaite absence.Émile Faguet (1847-1916)
Des relents insidieux de fromages traînassaient, dominant la fadeur des quartiers de bœuf éventrés, d'un rouge brun, ou l'odeur pointue des éventaires de fruitiers.Fernand Kolney (1868-1930)
Il apportait, avec une sensation de fadeur et de fatigue, l'envie de ne plus dormir, de ne pas faire cette anormale tentative de fermer ses yeux au soleil nouveau...Marcel Prévost (1862-1941)
C'était un homme recherché par les femmes qui aimaient la galanterie sans fadeur et sans bruit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
J'aurais trop à louer, et ma prose deviendrait bientôt insupportable, si quelques grains du poivre de la critique ne venaient en relever la fadeur.Hector Berlioz (1803-1869)
Beaucoup remontent dans les fleuves, acceptent la fadeur de l'eau douce, si pauvre et si peu nourrissante, pour lui confier, loin des tempêtes, l'espoir de leur postérité.Jules Michelet (1798-1874)
Sauvagel, en grande tenue de séducteur, perchait au coin d'une jardinière et gardait sur les lèvres sa dernière fadeur comme les enfants gourmands se barbouillent avec des confitures.Paul Féval (1816-1887)
Jouant la comédie à ravir, spirituel sans méchanceté, bon sans fadeur, aimant les arts et s'y connaissant bien, il était aimé et désiré dans toutes les maisons où il allait.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Ensuite mon âme retrouve une sensation de fadeur et d'humidité ; et puis tout n'est plus que folie,– la folie d'une mémoire qui s'agite dans l'abominable.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
D'ordinaire, la dureté des vers est rachetée par quelque force dans la pensée ; mais ici c'est l'énergie de la fadeur.Stendhal (1783-1842)
Au lieu d'envier ceux qui passent leur vie dans une douceur perpétuelle, je suis tenté de les plaindre, car la douceur se change vite en fadeur.Remy de Gourmont (1858-1915)
Afficher toutRéduire
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020