fakir

 

définitions

fakir ​​​ nom masculin

didactique Ascète musulman (➙ derviche). —  Ascète hindou qui vit d'aumônes, en Inde.
courant Professionnel du spectacle présentant des numéros d'insensibilité à la douleur, d'hypnose, etc.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'ailleurs, il s'est enfermé volontairement dans un tombeau à secret, fakir de la gloire qui a préféré être ignoré que d'être incompris.Remy de Gourmont (1858-1915)
Cette fois encore le fakir se laissa-t-il enterrer ?Éliphas Lévi (1810-1875)
La souveraine veuve regarda le fakir : à peine si sa voix décelait, en de légers tremblements, la fureur qu'elle dominait.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Le roi promit, et le fakir entra dans la chaudière brûlante.Jules Lermina (1839-1915)
Il se présente un jour devant lui un fakir qui lui donne un fruit de srî « prospérité », en lui recommandant de le faire manger à la reine.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Enfin le temps nécessaire pour devenir maigre comme un fakir !Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Le fakir, messieurs, vous savez ce que c'est : – un particulier qui a fait vœu de ne se laver et de ne se brosser jamais.Alfred Assollant (1827-1886)
C'était un fakir, à demi nu, de la couleur du bronze, et dont la physionomie impassible semblait ne connaître ni la douleur ni le plaisir.Alfred Assollant (1827-1886)
Avec l'ardeur sombre d'un fakir, il maudit la vie dans sa source et l'homme dès les entrailles de sa mère.Jules Lemaître (1853-1914)
Les dix mois expirés, on procéda à l'exhumation définitive du fakir.Éliphas Lévi (1810-1875)
On retira le fakir : nulle pulsation soit au cœur, soit au pouls, n'indiquait la présence de la vie.Éliphas Lévi (1810-1875)
Celui-là était grave comme un quaker, sérieux comme un docteur, et silencieux comme un fakir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils sont devenus des arbres, là-bas, au bord de la septième mer, et ta tante a été emmenée au même endroit par un fakir.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Il a l'air, au milieu d'elles, entre les nudités impudiques peintes pour achalander les deux bouges, d'un fakir, vendeur de fruits, hypnotisé dans un rêve.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il coupa au perroquet les ailes et les pattes ; aussitôt le fakir se sentit comme brûlé.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAQUIRS »

Terme de Relations. Ce sont certains devots errants dans les Indes, qui font des mortifications & des penitences outrées & incroyables. Ils vont en troupe avec des estendards & des armes ; & tel est suivi de plus de 200. disciples. Ils campent aux lieux où leur maistre se veut reposer.
 
Il y a aux Indes huit cens mille Faquirs Mahometans, & douze cens mille Idolatres. Ils vont tous nuds l'hiver & l'esté, couchent sur la terre, sur laquelle ils étendent un peu de cendre. Il y en a qui passent plusieurs années sans se coucher ni jour ni nuit, mais qui s'appuyent seulement sur une corde qui est suspenduë, d'autres qui s'enferment dans une fosse neuf ou dix jours sans boire ni manger ; d'autres qui tiennent les bras élevez au ciel si long-temps, qu'ils ne les peuvent plus abaisser quand ils veulent ; d'autres qui se mettent du feu sur la tête, & se laissent brusler jusqu'à l'os. Ils ne bruslent pas même de bois, de peur qu'il ne s'y trouve quelque petit animal enfermé. Il y en a qui se roulent tout nuds sur des épines. Ils se vantent d'avoir l'esprit prophetique, & ils enseignent aux femmes l'art de se faire aimer, & d'avoir des enfans. Ils ont neanmoins telle continence, que les femmes par devotion leur venant baiser le bout de la verge, ils n'en sentent aucune émotion. Tavernier, & presque tous les autres voyageurs.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020