farniente

 

définitions

farniente ​​​ | ​​​ nom masculin

Douce oisiveté.
 

synonymes

farniente nom masculin

douce oisiveté

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ne rien faire absolument, me livrer tout entier, si doux qu'il pût être, au dolce farniente, n'était point possible !Jules Massenet (1842-1912)
Le temps qu'ils passent chez les autres représente pour eux un doux « farniente ».Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
Je me plaisais dans le farniente de mon repos, éprouvant, sans le trouver étrange, que le véritable bonheur est au milieu des champs.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Nous y passions les heures les plus ardentes dans un farniente délicieux.Jules Verne (1828-1905)
Le long silence, basé sur d'autres travaux plus utiles, va-t-il donc recommencer dans ces temps de farniente ?Émile Zola (1840-1902)
La nourriture pimentée ou trop sucrée, le farniente énervant des vacances, les courses forcées du dimanche, les habillements gênants, les conversations intrigantes des grandes personnes, les excitations hélas !Louise d'Alq (1840-1910)
Le monde de la finance et du farniente, où la vie le jeta d'abord, ne l'intéressait que par le linge de ses femmes et le moelleux de ses fauteuils.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Ce farniente élégant répond trop bien à certaines de vos aspirations pour que je le trouble autrement que par ma bonne grosse morale.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
On dirait qu'ils sentent réellement que cette corvée les endurcit aux fatigues à venir, d'autant plus rudes au début, que le farniente aurait été plus complet pendant l'hivernage.Louis Boussenard (1847-1910)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020