faucheur

 

définitions

faucheur ​​​ , faucheuse ​​​ nom

nom Personne qui fauche (des végétaux). —  Faucheur d'OGM : militant écologiste qui détruit des cultures transgéniques pour s'opposer aux OGM.
par métaphore, littéraire La Faucheuse : la Mort (➙ faux).
nom féminin Machine agricole destinée à faucher.
nom masculin Faucheux.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Puisque le faucheur aiguise sa faux sur la scène, il peut faire entendre au naturel le cri aigu et perçant de son outil.Johannès Weber (1818-1902)
Le petit faucheur quarré étant arrivé, se mit à travailler.François Béroalde de Verville (1556-1626)
En même temps, la flamme brilla et éclaira de ses clartés vacillantes le petit faucheur, qui semblait immobile devant son palais mauresque, comme si la flamme seule était en mouvement.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Le lendemain matin, à trois heures, l'intrépide faucheur était debout, frais et dispos.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
L'herbe était abondante entre ces arbres, et ni le bétail ni le faucheur n'en diminuaient la vigoureuse croissance.Jules Verne (1828-1905)
Autour de lui, les hommes tombaient comme des épis sous la main du faucheur.Joseph Marmette (1844-1895)
Le petit faucheur de la pendule, dont le travail n'attirait l'attention de personne, le reconnaissait.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Un bon faucheur était suivi de trois faneuses, et garçons et filles trouvaient moyen d'égayer leurs rudes labeurs par des conversations joyeuses et des chants retentissants.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Toutefois la récolte est joyeuse partout, et il y a, dans l'emportement du faucheur lancé dans les blés, une sorte d'ivresse qui fait oublier les soucis.Auguste Angellier (1848-1911)
Le pré fauché & le petit faucheur, p. 113, continuée, 117.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Voilà comment ce faucheur s'en alla gai & droit, sans tourner çà ne là, comme vous irez en paradis.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Il ne passait jamais personne dans ce chemin, si ce n'est quelque faucheur se rendant à son travail, ou un bûcheron regagnant sa coupe.Georges Ohnet (1848-1918)
Ce ne fut que lorsqu'un mouvement violent et un grand bruit de poids et de cordages se fut tout à fait calmé, que le faucheur effrayé revint à lui-même.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Jai été valet aux moulins à huile, muletier, carrier, garçon de labour, meunier, tondeur, faucheur lorsquil le faut, lutteur à loccasion, émondeur de peupliers, un métier élevé !Frédéric Mistral (1830-1914)
Ce conquérant impitoyable, ce faucheur de générations, ce ravageur de continents, avait cette faiblesse d'adorer les enfants.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Pour le remplacer, il fallait s'adresser à quelque faucheur en chômage, s'il s'en trouvait encore.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAUCHEUR » s. m.

Celuy qui fauche les prez & les avoines.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020