Email catcher

faux

définitions

faux ​​​ , fausse adjectif, adverbe et nom masculin

adjectif
Qui n'est pas vrai, qui est contraire à la vérité (pensable, observable). Avoir des idées fausses sur une question. ➙ erroné. C'est faux ! (contraire juste). Une fausse déclaration. ➙ inexact, inventé, mensonger. Faux témoignage. Il est faux que…, de dire, de croire que…
(souvent avant le nom) Qui n'est pas vraiment, réellement ce qu'il paraît être (contraire vrai). Une fausse fenêtre. Fausses perles. Un faux maigre, bien moins maigre qu'il n'en a l'air. Fabriquer de la fausse monnaie. Faux papiers. Un faux Vermeer. Un faux air de (qqn), une vague ressemblance avec (qqn).
abstrait De fausses raisons. ➙ prétexte. Une fausse indifférence. ➙ simulé.
Qui n'est pas ce qu'on le nomme. Faux s'emploie devant un grand nombre de noms de choses pour marquer une désignation impropre ou approximative ; ex. faux acacia, fausse oronge, faux-filet, faux frais.
Qui ne mérite pas son nom. Un faux champion.
Qui n'est pas ce qu'il veut paraître (en trompant délibérément). ➙ imposteur. Un faux prophète. C'est un faux frère*. Un faux jeton*.
Hypocrite. Un homme faux. ➙ déloyal, fourbe, sournois.
Qui n'est pas naturel à qqn. Une fausse barbe. ➙ postiche.
Qui n'est pas justifié, fondé. De fausses espérances. Fausse alerte. Faux problème, qui n'a pas lieu de se poser. De faux besoins.
Qui n'est pas comme il doit être (par rapport à ce qui est correct, normal). Faire un faux pas. Une situation fausse. ➙ équivoque.
Qui marque un écart par rapport à ce qui est correct, juste, exact. Un calcul faux. Faire un faux sens : interpréter de manière erronée le sens d'un mot dans un texte.
(esprit, faculté) Qui juge mal. Avoir le jugement faux. adverbe Il raisonne faux.
Qui n'est pas dans le ton juste. Ce piano est faux. Fausse note.
adverbe Il chante faux. ➙ détonner. au figuré Ses explications sonnent* faux.
À faux locution adverbiale vieux D'une manière fausse, contraire à la vérité.
moderne Hors d'aplomb. Frapper à faux. (pièce…) Porter à faux. ➙ porte-à-faux.
nom masculin
Ce qui est faux. loc., familier Pour de faux : en faisant semblant.
Contrefaçon ou falsification d'un écrit, d'une œuvre d'art ou d'un objet. Faire, commettre un faux. Ce Vermeer est un faux. C'est du faux. ➙ toc.

faux ​​​ nom féminin

Instrument formé d'une lame arquée fixée au bout d'un long manche, dont on se sert pour couper le fourrage, les céréales.
par métaphore La mort et sa faux. ➙ faucheur.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ne renoncez pas à votre grand périple à cause de l'école : c'est un faux problème !Géo, 28/01/2019, « Tour du monde : quelle scolarité pour les enfants ? »
Suivront en 2017 une rénovation du faux plafond et la suppression de l'îlot central.Ouest-France, 06/09/2020
Ainsi, l'usurpation ou l'imitation d'une signature, à la main ou via un média électronique, constitue un faux en écriture.Capital, 16/09/2020, « Usurpation de signature : caractéristiques et sanctions »
Parfois ce sera plat, parfois ce sera en faux plat montant.Ouest-France, Baptiste COGNÉ, 17/06/2021
En y arrivant, il reconnut qu'on avait fait courir un faux bruit.Robert Du Casse (1849-1922)
Les faux ne se présentent pas comme une entité homogène.Géo, 13/10/2021, « Archéologie: y a-t-il des faux dans les musées ? »
Quelques semaines plus tard, la vendeuse est contactée par le joaillier affolé : le diamant est un faux !Ça m'intéresse, 13/09/2019, « La pureté des pierres précieuses »
Cette complexité nourrit une virtuosité interprétative qui s'inscrit en faux contre l'égalité présumée des compétiteurs.Genèses, 2002, Hélène Combes (Cairn.info)
Cette phrase contient le désir et sa négation : le faux performatif peut devenir un symptôme hystérique.Figures de la Psychanalyse, 2012, Silvia Lippi (Cairn.info)
Trois hommes se sont passés pour un technicien de l'eau et de faux policiers.Ouest-France, Sophie DELAFONTAINE, 12/07/2019
Ce qui rendait quasiment impossible d'opérer avec des chiffres totalement faux ou inventés.Genèses, 2007, Lars Behrisch, Christian Fieseler, Florence Rougerie (Cairn.info)
En prime, en cas de pluie, les gouttes passant dans les lumières sont autant de faux flocons de neige.Ouest-France, 01/01/2021
Carrelage au sol, murs blancs, faux plafond, le décor n'est pas très chaleureux.Ouest-France, Philippe GAMBERT, 24/08/2019
Le reportage et les faux témoins sont plus vrais que nature !Géo, 01/04/2021, « Quelle est l'origine du poisson d'avril ? »
Cette mesure est constituée de 10 questions de type vrai ou faux.Vie & Sciences de l'Entreprise, 2012, Jennie Johnson, Thomas Coyle (Cairn.info)
Il est faux de dire qu'on ne contribue pas à la solution.Europarl
Depuis une semaine, des faux courriers électroniques sont envoyés aux assurés sociaux.Capital, 13/06/2018, « Assurance maladie : attention à l'arnaque aux faux emails »
Il est toutefois un forcené qui lui a toujours fait faux bond.Ouest-France, Marie LENGLET, 23/07/2017
Ce qui mettait en porte à faux les travailleurs sociaux vis-à-vis des personnes accueillies.Le sociographe, 2017, Lisa Rixte (Cairn.info)
Enfin, sachez que les jumeaux, qu'ils soient qualifiés de vrais ou de faux, n'ont pas la même odeur.Ça m'intéresse, 19/02/2022, « Est-ce que de faux jumeaux peuvent se ressembler comme de… »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAULX » subst. fem.

Instrument de fer avec lequel on coupe l'herbe des prez, & les avoines, &c. C'est un fer tranchant fort mince & aceré, un peu arcué par le bout, & qui est emmanché d'un long baston. Il faut aiguiser sa faulx à tous moments. Un chariot armé de faulx, estoit une machine de guerre des Anciens. une faulx emmanchée à rebours est une arme dangereuse. Ce mot vient du Latin falx. La faulx qui sert à couper les foins est quelquefois representée dans les Escus emmanchée ; & alors il faut exprimer la couleur du manche en blasonnant, quand il est d'un autre émail ; & quand elle n'a point de manche, on l'appelle ranchier.
 
FAULX, se dit figurément en choses morales. On peint la mort, le temps, & Saturne, avec une faulx, parce qu'ils semblent faucher les hommes, & generalement détruire toutes choses.
 
On dit proverbialement, Mettre la faulx en la moisson d'autruy, pour dire, Se mêler de faire ce que doit faire un autre.

Définition de « FAUS, FAUSSE » adj.

Contraire à la verité. Une grande partie des citations qu'on trouve dans les Auteurs sont fausses. Un maistre ne doit point croire à tous les faus rapports que luy font ses gens. il y a bien des Nobles à faus titre. on produit en Justice bien des pieces fausses, des actes faus.
 
FAUS, se dit aussi de tout ce qui a esté alteré, changé, contrefait, & qui diminuë le prix de quelque chose. Un faus poids. fausse mesure. faus or. faus argent. un oeuil faus. une fausse pointe. une fausse éloquence. une fausse galanterie. On dit aussi, qu'une pensée est fausse, quand elle n'est pas juste sur le sujet : qu'un argument est faus, lors qu'il conclut mal, ou qu'il peche dans la forme.
 
FAUS, se dit figurément des simples apparences. Fausse devotion. faus devot, hypocrite. la fausse humilité ne met plus en credit. un faus zele, qui est indiscret, trop ardent.
 
FAUS, se dit quelquefois par antiphrase pour augmenter la verité de quelque chose, mais toûjours en mauvaise part : comme, un faus pendart, se dit d'un homme qui merite en effet la corde : une fausse lame, une fausse piece, un faus merle, une fausse beste, une fausse peste, un faus glouton, un faus borgne.
 
FAUS, est aussi quelquefois substantif, & est particulierement en usage au Palais. Instruire & approfondir le faus. S'inscrire en faus. des moyens de faus. on peut poursuivre le faus civilement, & criminellement. Les Juges ont souvent de la peine à discerner le vray d'avec le faus.
 
On dit aussi le faus du corps, l'endroit où les costes manquent. Il l'a pris par le faus du corps. Pasquier croit qu'on a dit ce mot par corruption pour le fort du corps. Mais il se trompe, car c'est l'endroit qui est au dessous des fausses costes, & où les costes manquent, c'est la partie du corps la plus desarmée.
 
On dit adverbialement, qu'une chose porte à faus, quand elle n'est pas soustenuë par un appuy convenable. Cette poutre, cette colomne porte à faus, & menace ruine.
 
On dit figurément, qu'un raisonnement porte à faus, quand il n'est pas appuyé sur de bons principes.
 
On dit aussi, Accuser à faus, pour dire, Calomnier.
 
On dit aussi en termes de Manege, Galoper faus, pour dire, Galoper sur le mauvais pied, changer de pied, traîner les hanches, & se desunir.
 
On dit en termes de Chasse, qu'un chien appelle en faus, quand il abboye en un lieu où les perdrix ont esté, & ne sont plus. Ce mot entre en plusieurs compositions de mots où il a diverses significations, qui aboutissent la plus-part à n'estre pas conformes à la verité, & au vray & naturel état des choses. En voicy des exemples.
Drôles d'expressions Conter fleurette à une femme Conter fleurette à une femme

Jolie fleur, que la fleurette. Elle est surtout fleur de rhétorique puisque conter fleurette, c’est d’abord faire usage de langage amoureux et...

Alain Rey 10/02/2022