ferronnerie

 

définitions

ferronnerie ​​​ nom féminin

Travail du fer. —  spécialement Travail artistique du fer ; art du fer forgé.
Objets, ornements, garnitures artistiques en fer.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pourquoi, en un mot, quand on manie du fer ne pas tenter de la ferronnerie ?Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Il essaya de la ferronnerie, des bijoux qui étaient de vastes fleurs, d'inquiétants animaux.Georges Rodenbach (1855-1898)
Trois lanternes l'éclairaient à travers une ferronnerie curieuse, imitant des lézards qui grimpaient sur des tiges d'orties le long des vitres convexes.Paul Adam (1862-1920)
Bien qu'il sentît que la dépression devait durer tout le jour et sans doute encore des lendemains, il reprit courage, se crut apte à quelque menue ferronnerie.Remy de Gourmont (1858-1915)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FERRONNERIE » subst. fem.

Lieu où on vend, ou celuy où se fabriquent les ouvrages de fer.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020