fétu

 

définitions

fétu ​​​ nom masculin

Brin de paille. —  Être emporté, traîné comme un fétu (de paille).
 

synonymes

fétu nom masculin

brin, brindille

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La litière fut soulevée comme un fétu de paille par les lames de l'océan ; renversée, piétinée, elle disparut...Michel Zévaco (1860-1918)
Aussi bien peu font leur destinée, et l'homme, fétu de paille, est le jouet de cette brise aux mille caprices, qui s'appelle le hasard.Hector France (1837-1908)
Il se cramponna à un anneau de fer que ses mains rencontrèrent, et il s'arc-bouta à cet anneau comme un noyé s'accroche au fétu de bois.Michel Zévaco (1860-1918)
J'ignore ce que peut contenir le grimoire qu'on va nous lire tout à l'heure, et je m'en soucie comme d'un fétu....André Theuriet (1833-1907)
C'était précisément, remarque l'auteur que nous suivons, découvrir un fétu dans l'œil de son voisin, pendant qu'il portait une poutre dans le sien.Richard de Bury (1730?-1794?)
La femelle prenait délicatement chaque fétu, le tressait aux autres matériaux déjà apportés, l'aplatissait sous le poids tiède et frissonnant de sa gorge.Émile Zola (1840-1902)
Et fort adroitement, sans le casser, il parvint à retirer ce petit morceau de bois, ce misérable et précieux fétu, qui, pour ces pauvres gens, avait une si grande importance !Jules Verne (1828-1905)
Mais il faut y avoir passé pour savoir combien ces maussaderies, dont chacune séparément ne pèse pas un fétu, peuvent rendre la vie insoutenable.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
On a augmenté beaucoup, et trop selon mon petit jugement, les jouissances, les plaisirs, les satisfactions de luxe, mais on n'a pas ajouté un fétu à notre bonheur.Eugène Le Roy (1836-1907)
On lui recommanda de ne pas laisser sortir de ses mains un fétu de paille au-dessous d'un louis la botte ; on lui en confiait pour quatre cent trente louis.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les bandits accoururent visiter le grison et ne lui laissèrent pas un fétu de ce que renfermaient le bissac et la valise.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Mais justement une des choses qu'on devait savoir à ce moment-là, c'est que le savoir n'est rien et ne pèse pas un fétu à côté de l'originalité.Marcel Proust (1871-1922)
Celle qui serait tombée à l'eau n'aurait pu compter, pour ne pas se noyer, sur un fétu de paille que lui aurait lancé une des deux autres.Eugène Chavette (1827-1902)
À cette époque-là, j'étais jeune encore et titulaire d'une joyeuse humeur que les tourmentes de la vie ont balayée comme un fétu de paille.Alphonse Allais (1854-1905)
Avoir vaincu les préjugés et l'opinion, et s'arrêter et se heurter, et se meurtrir et périr à rencontre d'un fétu de loi !Léon Gozlan (1803-1866)
Il eût été aussi difficile de parvenir jusqu'à lui que de retirer un fétu de paille du milieu d'un feu de prairie.Georges Eekhoud (1854-1927)
Nous venons de le briser comme un fétu, et nous n'en avons même pas tressailli...Félix Nadar (1820-1910)
Une nouvelle rafale siffle, et l'arbre se casse en deux comme un fétu de paille.Gaston Tissandier (1843-1899)
On fait passer en esprit cent mille lignes courbes entre un cercle et une ligne droite qui le touche, quoique dans la réalité on n'y puisse pas passer un fétu.Voltaire (1694-1778)
Cependant le sage s'occupait de transporter un fétu dont deux fourmis, des plus vaillantes, n'avaient jusque-là pu venir à bout.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FESTU » s. m.

Petit brin de paille. Nous voyons un festu dans l'oeuil de nostre prochain, & nous ne voyons pas une poutre qui creve le nostre, dit l'Evangile. Ce mot vient du Latin festuca, qui estoit autrefois une marque de tradition, d'investiture, & de mise en possession : & ce mot festuca a esté dit pour fistuca, de findo, selon Martinius.
 
On dit d'une chose de peu de valeur pour la mépriser, qu'elle ne vaut pas un festu.
 
On dit proverbialement, Tirer au court festu, ou à la courte paille, pour dire, Tirer au hasard, pour sçavoir ce qu'on doit faire en quelque occasion. On appelle aussi Cogne-festu qui se tuë, & ne fait rien, Celuy qui travaille beaucoup à une chose qui ne rapporte aucun profit.
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020