flamant

 

définitions

flamant ​​​ nom masculin

Oiseau échassier palmipède, au plumage généralement rose (flamant rose).
Le flamant rose Le flamant rose - Crédits : iStockphoto/Dirk R Crédits : iStockphoto/Dirk R
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand elle eut rattrapé et ramené le flamant, la bataille était terminée, et les deux hérissons avaient disparu.Lewis Carroll (1832-1898), traduction Henri Bué (1843-1929)
Sous le soleil qui monte, elle est grise et rose, comme un flamant.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Flamant resta interdit, comme le pilote qui sur une mer unie trouve un écueil que la carte n'a pas prévu.Joseph Méry (1797-1866)
Flamant fit un geste brusque, et marcha vers la porte du salon.Joseph Méry (1797-1866)
On ne pouvait se lasser d'examiner le flamant, ses plumes brillantes, son bec et ses longues pattes.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Le peuple flamant est de nature plus familier, plus doux et plus traitable que fier et cavilleux.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Chargé de mon flamant, j'arrivai près de lui, et je fus presque abasourdi de ses cris de joie en voyant les belles couleurs rouges de cet oiseau.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Parmi les roseaux du rivage on apercevait de temps en temps la poule sultane, le flamant couleur de pourpre, le héron royal à la démarche triste et mélancolique.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
On a déjà décrit l'autruche, la spatule, le flamant, le calao, à l'occasion des cantons où chacune de ces espèces se trouve plus particulièrement.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
L'enfant comprit mes paroles, et me demanda à porter le flamant blessé.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Pendant ce temps, l'autre flamant était venu se mêler aux volatiles qui nous entouraient, et se promenait majestueusement autour de nous en ramassant les miettes de pain qu'on lui jetait.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Notre beau flamant lui-même se percha sur une des racines ; puis, plaçant sa tête sous son aile droite et relevant sa patte gauche, il s'endormit.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLAMMANT » s. m.

Oiseau de montagne de la grandeur du heron, au plumage cendré, qui a les ailes, les jambes & les pieds rouges, avec un long bec un peu courbé, qui a la chair delicate. En Latin phoenicopterus.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020