floconneux

 

définitions

floconneux ​​​ , floconneuse ​​​ adjectif

Qui est en flocons ou ressemble à des flocons.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Car il n'a faim que des nuages floconneux qu'il voit naître, bouger, et se perdre dans l'eau.Jules Renard (1864-1910)
Avec une bonne lunette, ce trouble est un petit nuage, gélatineux, ou floconneux.Jules Michelet (1798-1874)
Mais cet air tiède, ce ciel souvent voilé par de légers nuages blancs et floconneux, avaient aussi leur charme et leur genre de beautés.George Sand (1804-1876)
Il faisait beau temps, soleil pas trop chaud, brise pas trop méchante, ciel de nuages floconneux.Jules Verne (1828-1905)
Un traitement électrique les a fait plus tard repousser, floconneux, légers, comme ceux d'un petit enfant.Paul Bourget (1852-1935)
Tantôt les nuages ressemblent à des écailles de nacre brillante, frangée de pourpre, tantôt ils restent blanc mat et floconneux comme de l'ouate.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
L'air était tiède ; au bord d'un ciel bleu ouaté de floconneux nuages blancs, le soleil filtrait une blonde lumière.André Theuriet (1833-1907)
Très claire, très aérée, cette vaste salle occupant toute une façade a de nombreuses fenêtres, des berceaux espacés, tendus de rideaux floconneux et blancs comme des nuées.Alphonse Daudet (1840-1897)
Je vois les innombrables feuilles vertes trembloter à la cime des arbres feuillus, j'observe les nuages floconneux dans le ciel bleu, se groupant fantastiquement en toutes sortes de formes déchirées...Edmond de Goncourt (1822-1896)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020