foie

définitions

foie ​​​ nom masculin

Organe situé dans la partie supérieure droite de l'abdomen, qui filtre et renouvelle le sang (➙ hépatique).
Cet organe, chez certains animaux, utilisé pour la consommation. Foie de veau. Pâté de foie. —  Foie gras : foie d'oie ou de canard engraissé(e) par gavage.
locution, au figuré Se manger, se ronger les foies, se faire beaucoup de souci. —  familier Avoir les foies : avoir peur.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce jeune homme a un moyen tout particulier de se procurer le cœur et le foie des petits gars de ton espèce.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Après les relevés, les entrées venaient de paraître : des poulardes à la maréchale, des filets de sole sauce ravigote et des escalopes de foie gras.Émile Zola (1840-1902)
En effet, dans les zones tempérées, les poumons travaillent beaucoup plus que le foie ; et celui-ci agit davantage dans la zone torride.Ernest Michel (1837-1896)
Le cerveau pesé, était plus lourd que celui du commun des hommes, la capacité de l'estomac grande, le foie et les poumons engorgés.Élémir Bourges (1852-1925)
Il souffre d'une cirrhose du foie mais, pour autant que nous le sachions, il s'est vu refuser des soins médicaux réguliers.Europarl
C'était un oiseau merveilleux : celui qui aurait mangé son cœur et son foie devait trouver une pièce d'or tous les matins sous son oreiller.Paul Sébillot (1843-1918)
Sans prendre garde à ce qu'il disait, elle lui demanda si vraiment c'était parce qu'il souffrait du foie qu'il avait eu une vision.Anatole France (1844-1924)
Les scientifiques n’ont pas envisagé la question du gavage de manière isolée mais bien dans le cadre de l’ensemble des facteurs impliqués dans la production de foie gras.Europarl
Je peux vous dire que des expériences sur des rats et des souris démontrent que ces trois substances causent des néoplasmes au foie et aux reins.Europarl
On invoqua la prédominance d'une des quatre humeurs radicales, et principalement le transport d'une matière bilieuse, du foie sur les parties génitales.Charles Anglada (1806-?)
Donc, je vais y passer vingt-cinq jours pour soigner mon foie, mon estomac et maigrir un peu.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais que peut nous dire la forme du foie, du pancréas, sur les fonctions de ces organes ?Claude Bernard (1813-1878)
Quelques années se passent ainsi dans la lutte, au bout desquelles mon frère est gravement attaqué du foie, pendant que chez moi se déclare une maladie des yeux menaçante.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ce n'était pas des yeux que venait son mal, mais d'un gonflement redoutable de la rate et du foie.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Les maladies habituelles au pays sont les maladies de cœur, de foie et de poitrine.Ernest Michel (1837-1896)
Quant aux autres portions de l'animal, sans oublier le cœur et le foie, elles furent soigneusement mises en réserve.Jules Verne (1828-1905)
Que faire par une après-midi de pluie battante, lorsqu'on souffre du foie et qu'on a le dégoût du visage humain ?Paul Bourget (1852-1935)
Si tu manques à cette promesse en quelque manière que ce soit, ton cœur et ton foie te seront arrachés, pour être rôtis et mangés.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Les taux de mortalité au cours de l'attente d'une transplantation du coeur, du foie ou des poumons varient généralement entre 15 et 30 %.Europarl
Sans quoi, vous recevrez quatre pieds de lame à travers le foie pour vous apprendre à vivre.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FOYE » s. m.

Partie noble de l'animal où on pretend que se fait la sanguification, qui est le principe & la source des veines, dont ensuitte se fait la distribution par tout le corps. Il est situé en l'hypocondre droit sous le diaphragme & les fausses costes. Sa substance est continuë, quoy qu'Hippocrate le divise en cinq lobes ; ce qui ne se trouve vray qu'aux bestes à quatre pieds. Sa chair ressemble à du sang figé ou caillé, ou rosti par la chaleur : ce qui a fait qu'Erasistrate le premier l'a appellé Parenchyme, c'est à dire, Effusion ou amas de sang. C'est du foye que sort le sang qui entre dans les grands vaisseaux de la veine porte & de la veine cave. Platon a creu que c'estoit le principe de l'amour : d'où est venu ce mot Latin, Cogit amare jecur ; & on tient que les poltrons & les goulus l'ont plus grand que les autres. Sa figure est ronde du costé droit, mais du costé gauche il s'amenuise & aboutit presque en angle aigu. Sa partie de dessous est cave ou creuse ; mais la superieure, qu'on appelle sa teste, est gibbeuse, polie & ronde comme une voute : ce qui fait que les Grecs l'ont appellé hepar, c'est à dire, suspendu & vouté. Les Latins l'ont appellé jecur, comme qui diroit, juxta cor, c'est à dire, auprés de l'estomac, que les Anciens appelloient coeur : & les François l'appellent foye, parce que, comme dit du Laurens, c'est le foyer ou la cuisine où se cuit & se prepare le sang. Saumaise le derive de ficatum Latin, ou du Grec moderne sycoton, qui signifie foye. Menage & Guiete le derivent de feca, qu'ils pretendent avoir esté formé de hepar. Voyez leurs raisons. Hippocrate l'appelle souvent par excellence hypocondre, parce qu'il est situé sous le diaphragme, & les fausses costes du costé droit.
 
Dans les animaux le foye est la partie la plus delicate. un foye de veau. on fait des ragouts de foyes gras de chapons, poulets & pigeons. le foye d'un brochet, d'une raye, &c.
 
On dit, qu'un homme a des chaleurs de foye, quand il a quelques boutons au visage qui proviennent d'un sang aduste. On le dit aussi au figuré, pour dire, qu'il a des emportements de colere.
 
On dit proverbialement & bassement, Vous avez bon foye, Dieu vous sauve la ratte, quand un homme est paisible & va trop à la bonne foy, ou quand on parle de luy avec ironie.