Email catcher

fredonner

Définition

Définition de fredonner ​​​ verbe transitif

Chanter (un air) à mi-voix, à bouche fermée. ➙ chantonner. Fredonner une chanson.

Conjugaison

Conjugaison du verbe fredonner

actif

indicatif
présent

je fredonne

tu fredonnes

il fredonne / elle fredonne

nous fredonnons

vous fredonnez

ils fredonnent / elles fredonnent

imparfait

je fredonnais

tu fredonnais

il fredonnait / elle fredonnait

nous fredonnions

vous fredonniez

ils fredonnaient / elles fredonnaient

passé simple

je fredonnai

tu fredonnas

il fredonna / elle fredonna

nous fredonnâmes

vous fredonnâtes

ils fredonnèrent / elles fredonnèrent

futur simple

je fredonnerai

tu fredonneras

il fredonnera / elle fredonnera

nous fredonnerons

vous fredonnerez

ils fredonneront / elles fredonneront

Synonymes

Synonymes de fredonner verbe transitif et intransitif

chantonner, muser (Belgique)

Exemples

Phrases avec le mot fredonner

Les spectateurs se sont surpris à fredonner et chanter !Ouest-France, 28/12/2020
On a toujours besoin de pop song idiotes que l'on aime fredonner, non ?Ouest-France, Philippe MATHÉ, 22/09/2016
Et, pour rendre la journée encore plus festive, un groupe de chanteurs a animé le repas avec des airs que chacun se plaisait à fredonner.Ouest-France, 25/09/2021
Des airs extraits de spectacles et de films seront joués pour que chacun puisse fredonner sur ces magnifiques mélodies.Ouest-France, 29/07/2021
Elles pouvaient au mieux, lors de tâches accomplies en commun, fredonner les chansons familières sur des tons dont les variations révèleraient leurs états d'âme.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2005 (Cairn.info)
Un peu de plaisir avec des chansons à fredonner, des invités pour partager et des gâteaux à déguster.Ouest-France, 25/10/2012
Un petit air à méditer et fredonner en ce début d'année.Le Journal de l'École de Paris du management, 2007, Michel Berry (Cairn.info)
Le spectacle n'a pas été représenté à l'intérieur du camp mais chacune aimait, selon les témoignages, en réciter ou fredonner tel ou tel passage.Esprit, 2013, Françoise Carasso (Cairn.info)
Réminiscences d'airs connus, dans ce contexte chaleureux, on avait envie de fredonner.Ouest-France, 04/12/2012
Ces personnes amusiques sont soit dans l'incapacité de chanter ou de fredonner un air, soit dans l'incapacité de reconnaître les sons et les airs musicaux.Ça m'intéresse, 12/09/2017, « Qu'est-ce que l'amusie ? »
Grattouiller sa guitare, fredonner des airs pour faire naître paroles et musiques.Ouest-France, 11/09/2017
Il se mit à fredonner je ne sais plus quel refrain populaire, en battant la mesure contre les vitraux de la fenêtre.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Elle se mit à fredonner d'une voix fausse et pourtant mélodieuse, ô contradiction de la nature !Charmes Mérouvel (1832-1920)
Il commençait à fredonner tout bas, en sautillant d'un pied sur l'autre.Paul de Musset (1804-1880)
Ce nouveau sujet est celui que vise la personne qui se met à fredonner un air alors qu'elle marche seule dans la rue.Enfances & PSY, 2013, Jean-Michel Vivès (Cairn.info)
Un roi peut rimer et fredonner ses propres saillies, mais il ne s'amuse guère à traduire celles des autres.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Difficile de ne pas avoir le sourire après la séance ni de continuer à fredonner les tubes pailletés des rois du disco.Ouest-France, Clémence Olivier, 10/12/2018
Bientôt même il entendit la sentinelle, un peu excitée par ses libations répétées, fredonner une chanson joyeuse.Joseph Marmette (1844-1895)
Pour l'ambiance festive, les convives pourront raconter leurs histoires favorites ou fredonner leurs chansons préférées.Ouest-France, 06/08/2021
Un mécanisme équivalent au phénomène miroir lié au chant existe probablement aussi pour l'audition des mélodies que l'on est appelé à fredonner.Raison présente, 2017 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FREDONNER v. neut.

Faire des fredons. Dans le double d'un air c'est où on fredonne davantage. Quelques-uns derivent ce mot de fringultire.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022