fronce

 

définitions

fronce ​​​ nom féminin

Pli court et serré donné à une étoffe en tirant sur un fil. Jupe à fronces.
 

synonymes

fronce nom féminin

pli, [décoratives] smocks

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tiens, ne fronce pas le sourcil : je ne crois pas qu'il m'arrive de m'enflammer pour elle.George Sand (1804-1876)
Il frappe du pied, il fronce le sourcil.Georges Darien (1862-1921)
Là, les troupes sont confondues ; le sommeil fronce leurs paupières.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Guidée par l'odorat, elle se trémousse et se fronce comme un épais sourcil.Jules Renard (1864-1910)
Dans l'orage, le ciel ne se fronce-t-il pas comme un front et les peupliers n'ont-ils pas des gestes de bras immobiles ?Joséphin Péladan (1859-1918)
Le gars s'arrête au choc, fronce les sourcils et demeure stupide.Marc Elder (1884-1933)
Parfois on le surprend qui fronce le sourcil s'il dépiste, dans les manœuvres du groupe, des fautes de tactique ou, dans les propos des fidèles, des germes de schisme.Francis Chevassu (1861-1918)
Avant même qu'elle ne fronce le sourcil, qu'elle ne laisse échapper un signe d'ennui, je tremble que mon insistance ne l'excède.Michel Corday (1869-1937)
Elle tressaille, fronce les sourcils, lève et abaisse les mains, sans but déterminé, comme un homme qui se noie ; les yeux jetteront des lueurs verdàtres.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Quand l'une fronce si souvent les sourcils, l'autre sourit.Marcel Boulenger (1873-1932)
Elle fronce les sourcils avec colère, elle secoue la tête.René Boylesve (1867-1926)
Un gendarme, de station là, fronce le sourcil.Victor Hugo (1802-1885)
La rivière, qui fronce son eau aux arches de tant de ponts, à la pointe de tant d'îles, était toute moirée de plis d'argent.Victor Hugo (1802-1885)
L'homme juste fronce le sourcil, mais ne sourit jamais du mauvais sourire.Victor Hugo (1802-1885)
Moi, je fronce le sourcil ; j'ai des affaires...Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Elle avait une face ridée par d'innombrables petits plis de peau comme ceux des étoffes qu'on fronce, un air las, accablé, désespéré.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020