pli

définitions

pli ​​​ nom masculin

Partie d'une matière souple rabattue sur elle-même. Les plis d'un éventail. Jupe à plis. ➙ plissé.
Ondulation (d'un tissu flottant).
Mouvement (de terrain) qui forme une ondulation (➙ plissement).
Marque qui reste à ce qui a été plié. ➙ pliure. Faire le pli d'un pantalon, le repasser. —  Faux pli, ou sans complément pli : endroit froissé ou mal ajusté. —  locution, familier Ça (ne) fait pas un pli : cela ne fait pas de difficulté, de doute.
Mise en plis : opération qui consiste à donner aux cheveux mouillés la forme qu'ils garderont une fois secs.
locution Prendre un (le) pli : acquérir une habitude. Elle a pris un mauvais pli.
Repli ou marque allongée sur la peau.
Papier replié servant d'enveloppe. Envoyer un message sous pli cacheté.
Levée, aux cartes.

synonymes

pli nom masculin

lettre, feuillet, mot (familier), billet (littéraire), missive (littéraire)

levée

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sommée de s'expliquer, elle répondit qu'elle avait reçu par la poste, en un pli non recommandé ni chargé, deux billets de mille francs.Maurice Leblanc (1864-1941)
Sans doute, elle pensa voir, au front de la bonne dame, un pli de mécontentement, car sa grosse figure bouffie, tendue et allumée, s'éteignit tout d'un coup.Émile Zola (1840-1902)
Si vous êtes tel que nous pensons, ma fille et moi, vous remettrez à son adresse la lettre enveloppée sous ce pli.Michel Zévaco (1860-1918)
J'enfonce le coin autant qu'il est nécessaire pour m'assurer qu'il ne reste aucun pli, et que l'adhérence des surfaces des deux formes est parfaite.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Toute statue antique, si elle ne porte pas dans le pli de sa toge la paix et la guerre, y porte du moins le souvenir du corps humain.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Avec un mouvement de résolution, elle ouvrit le pli et en parcourut rapidement le contenu...Paul Mahalin (1838-1899)
Il avait disparu dans la mer sans y faire un pli, comme s'il fût tombé dans une tonne d'huile.Victor Hugo (1802-1885)
Chaque chose était en place ; il n'y avait pas un faux pli aux rideaux, et le bois des meubles étincelait, accusant des soins quotidiens.Émile Gaboriau (1832-1873)
Volmerange prit le pli d'une main distraite et le mit dans sa poche sans regarder l'individu qui le lui tendait.Théophile Gautier (1811-1872)
De temps en temps elle avait des retours de nature contre le pli trop artificiel que la société donnait à son talent.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La certitude qu'elle l'attendait, lui avait suffi, dans le pli de patience qu'il avait contracté durant sa vie déjà longue d'acharné travail.Émile Zola (1840-1902)
Mais comme il se méfiait encore, je lui tendis le pli que je tenais à la main.Arnould Galopin (1863-1934)
Un pli barrait son front jaune et il avait, par instants, de petits mouvements d'impatience.Arnould Galopin (1863-1934)
À un pli qui se formait sur son front, je comprenais qu'il était sur le point de me défendre de le regarder de la sorte.Paul Bourget (1852-1935)
Cette fois, la lettre est un gros pli cacheté qui doit renfermer énormément de choses.Marie Quinton (1854-1933)
Il voulut arranger sa redingote qui prenait un mauvais pli sur le fauteuil ; il ne put jamais y parvenir.Jean Rameau (1858-1942)
Et pourtant, toutes deux avaient, du premier regard, reconnu le regard, les yeux clairs, le front, le pli du coin des lèvres, – le père...Romain Rolland (1866-1944)
Parce que vous me voyez mettre dans ce pli, vous jugez que vous devez bien veiller à ne pas le perdre ni à vous le laisser voler.Eugène Chavette (1827-1902)
Elle retrouva des subterfuges de coquette pour dissimuler, sous un pli de robe qu'elle pinça, cette partie défectueuse de son corps haut et noble.Paul Adam (1862-1920)
Il tenait des deux mains son chapeau appuyé sur sa poitrine, ses longs cheveux gris tombaient sur ses épaules, et un pli douloureux crispait son front tanné.Émile Souvestre (1806-1854)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PLI » s. m.

Ce qui fait qu'une chose n'est pas étenduë en long, n'est pas droite. Le pli du coude, le pli de la jambe, du jarret.
 
PLI, se dit aussi d'une marque qui reste sur une estoffe ou sur du linge, quand on les a mis en deux, ou en plusieurs doubles. Il faut prendre garde que les habits ne prennent de mauvais plis, quand on les emballe. Les femmes ont soin que les plis de leurs robbes soient bien droits, bien couchez, bien froncez. Un surpelis s'empese en y faisant plusieurs petits plis.
 
PLI, se dit aussi en Anatomie de diverses rides qui se font sur les peaux ou membranes. Les plis retiformes & choroïdes. Il y a aussi des plis dans les veines. Les rides des vieillards ne sont autre chose que les plis de la peau.
 
PLI, se dit aussi figurément en choses morales. On a fait prendre à ce jeune homme un bon pli, on l'a instruit dans les bonnes moeurs. Et on dit proverbialement, Il est comme le camelot, il a pris son pli, pour dire, Il ne changera pas. On dit d'une affaire maniée bien adroitement, Cela ne fait pas un petit pli.
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020