Email catcher

gabier

Définition

Définition de gabier ​​​ nom masculin

Matelot chargé de l'entretien et de la manœuvre de la voilure.

Exemples

Phrases avec le mot gabier

Le public pourra, tout au long de la journée, partir à l'abordage et en immersion dans des rôles de timonier, gabier, matelot ou pour un départ en tyrolienne.Ouest-France, 14/07/2021
L'enfant, par-dessus ses loques, était affublé, selon le principe qu'une veste d'homme est un manteau d'enfant, d'une souquenille de gabier qui lui descendait jusqu'aux genoux.Victor Hugo (1802-1885)
Et c'était drôle, le lendemain, de le voir redevenu matelot, aussi bon gabier que devant.Pierre Loti (1850-1923)
Cette maquette a probablement été construite par un marin gabier, aux alentours de 1810.Ouest-France, 21/11/2018
Aussi un gabier de grande hune n'eût pas fait meilleur garde.Émile Souvestre (1806-1854)
Alors je le choisis pour être mon gabier de hamac.Pierre Loti (1850-1923)
Au premier plan, un gabier, accroché dans les haubans de misaine, se tenait d'une main et travaillait de l'autre avec une adresse remarquable.Jules Verne (1828-1905)
Aussitôt nous vîmes monter sur ses basses-vergues des gabiers qui frappèrent lestement de fausses balancines et des appareils de bouts de vergue.Édouard Corbière (1793-1875)
Il passe novice, matelot, et fera son service militaire embarqué comme matelot gabier.Ouest-France, 09/08/2013
À bord, il était le gabier infatigable, toujours à l'ouvrage, toujours vigilant, toujours leste, toujours propre.Pierre Loti (1850-1923)
Mais ce furent surtout les gabiers qui, descendant de dessus leurs vergues et leurs barres, se montrèrent pour cette fois les plus surabondamment inspirés.Édouard Corbière (1793-1875)
L'équipage compte quinze marins professionnels, dont cinq officiers, soixante-treize gabiers.Ouest-France, Gérard LEBAILLY, 04/07/2016
Cependant le malheureux gabier se fatiguait ; on ne pouvait voir son angoisse sur son visage, mais on distinguait dans tous ses membres son épuisement.Victor Hugo (1802-1885)
Tantôt c'était un audacieux gabier qui lui serrait la taille en laissant échapper une expression d'amour et de regret de ne pouvoir en faire davantage.Édouard Corbière (1793-1875)
Le teint tanné, les barbes ou les cheveux longs, de grands sourires aux lèvres, les gabiers saluent aussi, avec émotion, leurs proches venus leur rendre hommage.Ouest-France, Frédérique GUIZIOU, 11/08/2015
Les gabiers qui montaient dans la voilure, chaussés de sabots.Ouest-France, Marie CAROF-GADEL, 24/05/2021
Il y avait des gabiers qui savaient de longues chansons très jolies, dont les refrains se reprenaient en chœur.Pierre Loti (1850-1923)
Jadis il avait été, lui aussi, un gabier dur à la peine ; il s'y connaissait en hommes courageux et forts.Pierre Loti (1850-1923)
Quand le bateau essuie du gros temps – il a connu jusqu'à force 10 -, les gabiers se transforment peut-être en forçats des mers, mais personne ne les y a forcés.Ouest-France, Denis RIOU, 23/05/2019
L'art de l'analyste s'apparente bien à celui du gabier : un nœud doit pouvoir être tel qu'il puisse être détaché.La Revue Lacanienne, 2013, Claire Pouget-Dompmartin (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GABIER s. m.

Terme de Marine. C'est un matelot qui est sur la hune, qui fait le guet & la descouverte pendant son quart.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022