Email catcher

gager

définitions

gager ​​​ verbe transitif

littéraire Gager que (+ indicatif) : parier, supposer que. Gageons qu'il ne tiendra pas ses promesses.
Finance Garantir par un gage. Gager un emprunt.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je gage

tu gages

il gage / elle gage

nous gageons

vous gagez

ils gagent / elles gagent

imparfait

je gageais

tu gageais

il gageait / elle gageait

nous gagions

vous gagiez

ils gageaient / elles gageaient

passé simple

je gageai

tu gageas

il gagea / elle gagea

nous gageâmes

vous gageâtes

ils gagèrent / elles gagèrent

futur simple

je gagerai

tu gageras

il gagera / elle gagera

nous gagerons

vous gagerez

ils gageront / elles gageront

synonymes

gager verbe transitif

garantir

[littéraire] parier

[vieux] salarier

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sur quel gage l'homme qui n'était propriétaire de rien, aurait-il emprunté ?Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Je gage que vous ne le savez pas ?George Sand (1804-1876)
Remplir une salle est-il gage de faire le plein des voix ?Ouest-France, Philippe RIDOU, Jérôme BEZANNIER, 11/03/2020
Je gagerais que c'est lui qui l'a volée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Entre blues fiévreux et boucles synthétiques, gageons qu'il saura empoter le public jusqu'aux tréfonds de la nuit.Ouest-France, 02/11/2015
Il gagea avec son frère que, tous deux partant à franc étrier, il arriverait avant lui.Jules Michelet (1798-1874)
L'an prochain on les retrouvera en prénationale mais gageons qu'on les reverra très bientôt en nationale.Ouest-France, 28/03/2018
Vous avez pris des leçons, je gage, continua-t-elle avec une aimable espièglerie.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Je gage que les autorités budgétaires lui réserveront un accueil positif.Europarl
Avec une médaille olympique, gageons que l'affaire soit plus facile.Ouest-France, Anaïs BROSSEAU, 03/05/2021
Si elle est sa sœur, j'en suis plus jalouse que si elle ne l'était pas ; car je gage alors qu'il l'aime plus que moi.George Sand (1804-1876)
Gageons donc que la nuit aura été clémente, les réalisations seront peut-être toujours au rendez-vous ce vendredi !Ouest-France, Tiphaine LE BERRE, 26/03/2021
Gageons, hélas, que demain les contraintes du pacte de stabilité auront des conséquences encore plus négatives.Europarl
Gageons une salle comble et la présence d'hommes pour les encourager et les applaudir.Ouest-France, 11/06/2015
Gageons que cette mission essentielle du mandat ne sera pas éludée ou diluée.Europarl
Mais on peut gager qu'une personne dans le besoin trouvant confort dans des sanitaires publics saura se montrer reconnaissante.Ouest-France, Valentin BECHU, 04/03/2021
Gageons que cette évolution positive se poursuivra et qu'à l'avenir nos citoyens pourront exploiter au maximum les avantages offerts par notre marché intérieur.Europarl
Gageons qu'il n'aurait pas rougi en voyant la place que sa revue a occupée dans le débat politique et intellectuel.Ouest-France, Thierry RICHARD, 17/03/2021
Gageons que, comme d'habitude, des postes richement dotés récompenseront cette reddition bas-normande des édiles en question.Ouest-France, 03/11/2014
Et pour cause : le véhicule est gagé, il ne peut donc être ni réimmatriculé ni vendu.Ouest-France, 03/06/2014
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GAGER » v. act.

Donner des gages, des appointements à quelqu'un, pour en tirer quelque service, pour exercer quelque charge. Le Roy gage assez bien ses Officiers, il n'entend point qu'ils fassent des exactions. un Suisse doit estre assidu à sa porte, il est gagé pour cela.
 
On le dit aussi de ceux qui espient les actions d'autruy. Il semble que cet homme soit gagé pour suivre mes pas, je le trouve par tout.
 
GAGER, signifie aussi, Donner des gages, ou faire semblant d'en vouloir donner sur la contestation de la verité de quelque chose, à condition qu'ils appartiendront à celuy qui aura raison. Voulez-vous gager cent escus, gager le disner de la compagnie ? je gage que si, que non. gageons. vous n'oseriez gager.
 
GAGER, en termes du Palais, se dit à l'égard des tesmoins pour les contumacer & les obliger à venir faire leur deposition. Ces tesmoins ont fait deffaut sur l'assignation, pour le profit il est ordonné qu'ils seront gagez de 20. livres, de cent livres, c'est à dire, qu'ils payeront cette peine, s'ils ne comparoissent au premier jour.
 
On dit aussi en stile de Notaire en tous les contracts, qu'un tel promet & gage de fournir & payer tant.
 
GAGER, est aussi, Faire une saisie & arrest de meubles sans transport pour assurance d'une dette, en attendant qu'on obtienne condamnation pour les vendre. Il a esté dit que les meubles qui ont esté cy-devant gagez & executez, seront vendus.
 
GAGER, en termes de Coûtumes, signifie aussi, Prendre gage & assurance, comme on fait quand on prend des meubles par execution. Il signifie aussi, Payer, consigner, ou faire des offres reelles. Ainsi on dit, Gager l'amende. gager & offrir le rachat au Seigneur, pour empêcher sa saisie. Rachat gagé, est un rachat payé.
 
On dit en proverbe, J'y gagerois ma vie, ma teste à coupper, qui est la gageure d'un fou.
Drôles d'expressions Courir le guilledou Courir le guilledou

Courir le jupon, le cotillon, ou la prétentaine sont autant de manières imaginées d’évoquer la recherche et la multiplication d’aventures galantes.

23/11/2021