gaillarde

 

définitions

gaillarde ​​​ nom féminin

Danse animée des xve et xvie s., de rythme ternaire ; musique pour cette danse.

gaillarde ​​​ nom féminin

Botanique Plante herbacée ornementale (composée) à fleurs jaunes ou rouges.syn. gaillardie nom féminin.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce fut un homme d'humeur fort joyeuse et gaillarde et ses poésies en témoignent en plus d'un endroit.Joseph Anglade (1868-1930)
On eût trouvé difficilement une taille plus élégante que la sienne, une pose plus gaillarde sur son cheval isabelle, et une plus gracieuse façon de porter son belliqueux uniforme.Paul Féval (1816-1887)
C'était une chose plus réjouissante que vous ne sauriez croire, car, de ma vie, je n'ai vu travail de main d'homme dépêché d'une si rude et si gaillarde façon.George Sand (1804-1876)
Une gaillarde de ton caractère et un luron de son calibre ne valent rien pour le conjungo.Paul Mahalin (1838-1899)
N'importe, il l'avait mangée, cette gaillarde, cette grande et belle femme, comme l'insecte mange le chêne ; elle était sur le dos, finie, réduite à rien, et lui durait encore.Émile Zola (1840-1902)
Il avait vendu quelques titres, goûtant une jouissance particulière à regarder les dix mille francs chaque soir, les couvant des yeux, en leur trouvant la mine gaillarde et insurrectionnelle.Émile Zola (1840-1902)
Il se composait de l'hôte, un brave paysan picard, à la mine rougeaude, très peu dégourdi ; de sa femme, gaillarde de vingt-six à vingt-sept ans, fort accorte et fort délurée.Octave Féré (1815-1875)
Elle avait une poitrine superbe, la gaillarde, ferme, blanche et grasse, un peu grosse peut-être, mais tentante à faire passer des frissons dans le dos.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et le chœur des braillards reprenait, jetant à l'écho de la vallée les joyeux accents de la chanson gaillarde, ou les langoureuses modulations de la complainte sentimentale.Georges Ohnet (1848-1918)
Ce sera la liberté gaillarde du corps de garde ou la trivialité cynique de l'antichambre.Louis Maigron (1866-1954)
C'était pis cette fois, le comble du scandale, une aventure gaillarde dont on faisait des gorges chaudes !Émile Zola (1840-1902)
Tu me tenais, et tu me tenais bien, – je te dis, – moi qui suis une gaillarde !...Jean Aicard (1848-1921)
Cette gaillarde de la nacelle m'a par trop vengé des plaisanteries que vous étiez tout à l'heure disposé à faire sur la disparition de ma montre....Édouard Corbière (1793-1875)
Nos billets de seconde nous donnent droit à une place dans des espèces de niches où plusieurs femmes à la mine gaillarde s'étaient déjà assises.Édouard Corbière (1793-1875)
Toinon, en effet, n'était plus la joyeuse et gaillarde et bavarde personne que nous avons présentée au début de notre récit.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Elle riposta, leva le poing, et devant l'aplomb de cette gaillarde, il se sentit chétif et plia.Marc Elder (1884-1933)
Il fit son possible pour alarmer la marquise sur la manière gaillarde dont il avait porté l'enfant à travers les petits dangers de la montagne ; il parla même de recommencer.George Sand (1804-1876)
Bien qu'il fît l'esprit fort, qu'il se déclarât voltairien, il avait en face de l'abbé tout un étonnement, un frisson de bourgeois, où perçait une pointe de curiosité gaillarde.Émile Zola (1840-1902)
La bouchère, une gaillarde haute en couleur, se tenait dans la vitrine lui servant de comptoir, ce qui lui donnait l'air d'une pendule sous globe.Eugène Chavette (1827-1902)
La jeune princesse avait dix-huit ans ; forte gaillarde sans grâce, sans rien de piquant, ni d'aimable, mais bien en chair, solidement charpentée, la peau rose et fraîche.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GAILLARDE » subst. masc.

Espece de danse ancienne qu'on dansoit tantost terre à terre, & tantost en cabriolant ; tantost allant le long de la salle, & tantost à travers. On l'appelloit aussi Romanesque, à cause qu'elle venoit de Rome. Thoinot Arbeau dans son Orchesographie dit que c'estoit une danse composée de cinq pas, & de cinq assietes de pieds que faisoient les danseurs l'un devant l'autre avec plusieurs passages, dont il donne la tablature, qui est de six minimes blanches, & de deux mesures ternaires.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020