Email catcher

gaillarde

définitions

gaillarde ​​​ nom féminin

Danse animée des xve et xvie s., de rythme ternaire ; musique pour cette danse.

gaillarde ​​​ nom féminin

Botanique Plante herbacée ornementale (composée) à fleurs jaunes ou rouges.syn. gaillardie nom féminin.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il avait la superbe philosophie d'après boire, la sérénité gaillarde de la bouteille.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Elle disoit que son père étoit gentilhomme ; sa mère menoit une vie assez gaillarde.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
La bouchère, une gaillarde haute en couleur, se tenait dans la vitrine lui servant de comptoir, ce qui lui donnait l'air d'une pendule sous globe.Eugène Chavette (1827-1902)
La gaillarde ne serait-elle pas trop rouée pour lui ?Georges Eekhoud (1854-1927)
Gaillarde, l'œil pétillant, toujours souriante et prête à une bonne répartie, elle avait passé, l'année dernière, une nuit blanche.Ouest-France, 27/11/2018
Mais il faut se défier ; ce sont des gaillardes... la jeune surtout, avec ses airs candides... et son capitaine de cavalerie qui ne l'épouse pas !Georges Ohnet (1848-1918)
Elle avait une poitrine superbe, la gaillarde, ferme, blanche et grasse, un peu grosse peut-être, mais tentante à faire passer des frissons dans le dos.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il y a une quinzaine d'années, quelle gaillarde !Eugène Sue (1804-1857)
Ce fut un homme d'humeur fort joyeuse et gaillarde et ses poésies en témoignent en plus d'un endroit.Joseph Anglade (1868-1930)
Après avoir perdu depuis si longtemps l'appétit, il demeura confondu devant ces gaillardes dont la voracité aiguisa sa faim.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Dans le carré des petits fruits ourlé de gaillardes et de soucis, le prêtre s'était agenouillé sur une caisse de lavandière et cueillait les fraises qui allaient faire son goûter.Ouest-France, 09/04/2021
La concierge qui est une gaillarde me questionne brusquement et d'affilée.Jules Vallès (1832-1885)
Et puis je bus un coup de vin et je saisis une autre gaillarde.Guy de Maupassant (1850-1893)
La gaillarde n'aurait pas lâché la proie pour l'ombre.Eugène Chavette (1827-1902)
Il ne fait pas toujours bon de tenir tête à ces gaillardes ; plus d'un ne s'y fie pas.Auguste Angellier (1848-1911)
On prend notre petit-déjeuner dans le jardin, entre les fleurs de camomille, de gaillarde et de raiponces.Ouest-France, Alix DEMAISON, 07/07/2019
Gaillarde est une génisse cularde de 38 mois et demi, pesant 940 kg.Ouest-France, 17/12/2014
Elle le mettrait aux prises avec quelques gaillardes, au préalable suffisamment préparées à une agression par les liqueurs et les bières.Georges Eekhoud (1854-1927)
Je crois que ce sera une bonne gaillarde berrichonne.George Sand (1804-1876)
Aux plis droits de la robe couleur de noisette, la gaillarde se moulait, callipyge et dodue.Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GAILLARDE » subst. masc.

Espece de danse ancienne qu'on dansoit tantost terre à terre, & tantost en cabriolant ; tantost allant le long de la salle, & tantost à travers. On l'appelloit aussi Romanesque, à cause qu'elle venoit de Rome. Thoinot Arbeau dans son Orchesographie dit que c'estoit une danse composée de cinq pas, & de cinq assietes de pieds que faisoient les danseurs l'un devant l'autre avec plusieurs passages, dont il donne la tablature, qui est de six minimes blanches, & de deux mesures ternaires.
Drôles d'expressions Être au septième ciel Être au septième ciel

Être au septième ciel, ou bien, pour le dire en québécois, être aux oiseaux, c’est être transporté de joie.

21/12/2021