Email catcher

gourd

Définition

Définition de gourd ​​​ , gourde ​​​ adjectif

Engourdi par le froid. Avoir les doigts gourds.

Synonymes

Synonymes de gourd, gourde adjectif

engourdi, ankylosé

Exemples

Phrases avec le mot gourd

Cela consistait pour les enfants de pouvoir reconstituer un sac de sport avec des images représentants des objets telles que short, maillots, chaussures, gourde, protège-tibia.Ouest-France, 20/10/2020
Sa collection d'objets publicitaires est également composée de maillots, musette, gourdes et de magazines.Ouest-France, Emmanuelle CADIEU, 25/06/2021
Il faisait un froid terrible, et les doigts gourds de traîner dans l'eau.Le monde juif, 1991 (Cairn.info)
Comment maintenir correctement ouvert, et dans la durée, un livre à la couverture glacée sans avoir les doigts gourds ?Revue sciences sociales et sport, 2018 (Cairn.info)
Ayant, depuis des heures, vidé sa gourde deau-de-vie, il pantelait de soif et sa chemise était trempée.Frédéric Mistral (1830-1914)
Au fond il n'y a pas plus gourde, malgré tes airs d'indépendante !Victor Margueritte (1866-1942)
Les jours de fête, qu'elles ne soient ni trop « acointables » (familières), ni « vilainement gourdes » (empruntées).Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Quoi de plus logique que de mettre dans la main gourde de celui qui va récoltant les fruits de la terre une faucille ?Réforme, Humanisme, Renaissance, 2016, Romain Menini (Cairn.info)
Il faut prévoir tenue de sport, basket, crampon de foot, gourde ou bouteille individuelle.Ouest-France, 10/04/2021
Il s'agira d'une opération gourde, qui sera remise à chaque enfant.Ouest-France, 29/09/2021
Les écrans sont allumés sur un ailleurs que la réactivité numérique s'approprie pour l'ouvrir au bout du geste gourd.Cahiers de Gestalt-thérapie, 2017, Jean-Marie Terpereau (Cairn.info)
Il ne s'agit pas d'un vice de la langue, d'un défaut, d'une langue plus gourde ou moins fine.Champ Lacanien, 2005, François Jullien (Cairn.info)
Pas de cantine : les parents sont invités à fournir un repas froid avec couverts et gourde.Ouest-France, 05/05/2020
Tout ce qui évoque le médiéval les séduit : gourdes teintées à la cire d'abeille, sacs brodés d'inspiration médiévale.Ouest-France, 08/06/2020
Nous étant montrés sourds à ses appels, gourds à la manier et lourds pour nous y mouvoir.Lignes, 2017, Jacques Brou (Cairn.info)
Sa phrase, endimanchée de ces gros termes, a les allures solennelles et gourdes des phrases d'instituteur.Charles le Goffic (1863-1932)
Et, de son geste inconscient de mendiante, elle tendit l'une de ses pauvres mains, gourdes et massacrées.Émile Zola (1840-1902)
En ces âges naissent, chétifs, gourds et stupides, les premiers mammifères.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
J'avais faim et j'avais froid ; mon ventre criait, mes doigts devenaient gourds....Octave Mirbeau (1848-1917)
Pour porter le tout, l'athlète peut choisir une ceinture en matière néoprène ou un porte gourde (ou même un sac à dos).Ouest-France, Audrey MERCURIN, 21/05/2018
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GOURD, GOURDE adj.

Qui est roide & sans mouvement pour avoir souffert trop de froid. Avoir les pieds gourds, les mains gourdes, ne s'en pouvoir aider. Ce mot vient du Latin gurdus, que Quintilien tesmoigne avoir esté pris de l'Espagnol, qui signifie fat ou fou, obtus, & inutile : & depuis il a esté dit d'un homme lent, inutile & paresseux. Menage aprés Isidore, Ugutio & Papias.
 
GOURD, se dit figurément contre ceux qui sont avides de prendre ou d'aller pour gagner quelque chose. Un Procureur n'a jamais les mains gourdes. S'il y a à gagner, cet homme n'aura pas les pieds gourds.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine