engourdi

 

définitions

engourdi ​​​ , engourdie ​​​ adjectif

Qui est privé en grande partie de mobilité et de sensibilité. Avoir les jambes engourdies. —  Esprit engourdi.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cependant, après trois ou quatre milles, le pied devenait insensible, plutôt engourdi par la douleur, et l'on marchait mieux.Charles Roger Daoust (1865-1924)
Sous l'influence des émanations soporifiques dont l'air avait été saturé, son cerveau engourdi subissait comme une sorte d'ivresse qui abolissait la mémoire et paralysait l'intelligence.Michel Zévaco (1860-1918)
Lui, engourdi, avec son masque immobile de peau tannée, regardait le monde, sans paraître comprendre.Émile Zola (1840-1902)
Et, en vérité, je ne suis point devenu une statue, et je ne me tiens pas encore là engourdi, hébété, marmoréen comme une colonne ; j'aime la course rapide.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Je me demandais comment le motiver, parce que cette nuit je n'ai absolument pas rêvé et je me suis réveillé l'esprit tout engourdi.Europarl
Au bout d'une branche, un coq de bruyère engourdi par le froid dormait la tête sous l'aile.Gustave Flaubert (1821-1880)
Son appétit, qui n'était qu'engourdi par les boissons fades et sucrées, ne fut pas longtemps à se montrer.Paul Lacroix (1806-1884)
Le pêcheur, engourdi par la fraîcheur de la nuit, répondit d'une voix enrouée en demandant quelle chose on lui voulait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il l'a associée à tous ses sentiments et à tous ses actes ; il s'est apaisé et même engourdi en elle.Jules Lemaître (1853-1914)
Une mission qui venait de se clore avait, dans la société noble, engourdi le dernier symptôme de la vie, l'agitation et les plaisirs de la jeunesse.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Mais, si vous voulez m'en croire, attendez, pour une telle démarche, que le temps ait un peu amorti la force du coup et engourdi leur douleur.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Il songeait et ne pensait pas, engourdi dans une fatigue assez douce, un peu gêné vis-à-vis de lui-même et pourtant satisfait comme d'une victoire.Remy de Gourmont (1858-1915)
Tout fut inutile, rien ne réveilla le peuple engourdi sous la pesanteur de ses maux.Jules Michelet (1798-1874)
Quel étonnement pour elle qu'un tel réveil de sensations dans son être engourdi durant des mois par le découragement de vivre !Daniel Lesueur (1854-1921)
Elle n'avait pas froid, bien que toute découverte ; elle ne sentait plus rien tant la convulsion de son âme avait engourdi son corps, et elle courait, blanche comme la terre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et, comme on fait entre la veille et le sommeil, je retournais cette idée en tous sens dans mon esprit engourdi de douleur.Victor Hugo (1802-1885)
Sa froideur habituelle avait fait place à un inexprimable attendrissement ; il semblait que la reconnaissance eût fondu toutes les glaces de ce cœur engourdi.Émile Souvestre (1806-1854)
Surtout il était engourdi et meurtri, – étendu depuis des heures sur une couche dure : alors il essaya un premier effort, à peine conscient, pour se retourner.Pierre Loti (1850-1923)
L'homme, engourdi dans le plaisir, se réveille pour ainsi dire dans le malheur ; les plus vives jouissances morales sont toujours celles qui ont été achetées par quelques peines.Édouard Corbière (1793-1875)
La nuit porte conseil ; je résolus de hâter mon départ, pour échapper à cette fascination qui m'avait engourdi la veille.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Démerdentiel Démerdentiel

« — Chez vous la rentrée ça sera en distanciel ou en présentiel ?  — Plutôt en démerdentiel... » (@1HommeAzerty, twitter, 19 août)

Laélia Véron 14/10/2020