Email catcher

griffonner

définitions

griffonner ​​​ verbe transitif

Écrire (qqch.) d'une manière confuse, peu lisible. sans complément Tracer des signes, des dessins informes. ➙ gribouiller. Griffonner sur un buvard.
Rédiger à la hâte. Griffonner un billet.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je griffonne

tu griffonnes

il griffonne / elle griffonne

nous griffonnons

vous griffonnez

ils griffonnent / elles griffonnent

imparfait

je griffonnais

tu griffonnais

il griffonnait / elle griffonnait

nous griffonnions

vous griffonniez

ils griffonnaient / elles griffonnaient

passé simple

je griffonnai

tu griffonnas

il griffonna / elle griffonna

nous griffonnâmes

vous griffonnâtes

ils griffonnèrent / elles griffonnèrent

futur simple

je griffonnerai

tu griffonneras

il griffonnera / elle griffonnera

nous griffonnerons

vous griffonnerez

ils griffonneront / elles griffonneront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il profite du temps libre dans les transports pour griffonner un cahier d'écolier.Ouest-France, 04/10/2018
De savoir qu'un morceau d'histoire vient d'être dicté mais qu'il est déjà temps d'en griffonner une autre.Ouest-France, Kévin GUISNEL, 05/03/2020
Je suis à ma table, en train de griffonner une phrase ; une idée s'est levée, je vais la tenir...Paul Bourget (1852-1935)
Nous ne sommes plus rien ici, détalons, et laissons ces messieurs griffonner leur grimoire...André Theuriet (1833-1907)
C'est le moment de se munir d'un appareil photo ou de griffonner un croquis ou un plan.Le français aujourd'hui, 2001, Michèle Cuelhes (Cairn.info)
Après avoir examiné le malade et causé quelques instants avec lui, je m'étais assis devant un guéridon pour griffonner une ordonnance.Paul de La Gironière (1797-1862)
Alors, il a repris sa plume, lui qui n'a eu de cesse, toute sa vie, de griffonner des notes.Ouest-France, Marie LENGLET, 12/04/2021
Avant son mariage, la nécessité de griffonner des paperasses lui pesait.Paul Margueritte (1860-1918)
Pendant qu'on perdra du temps là-bas à griffonner et à bavarder, nous l'emploirons bien.Ida Saint-Elme (1776-1845)
La plupart de ses épîtres sont de véritables lettres écrites au courant de la plume, composées dans le temps qu'il fallait pour les griffonner.Auguste Angellier (1848-1911)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRIFFONNER » v. act.

Apprendre à escrire, à dessigner. Cet escolier commence à griffonner. ce Sergent de village donne des exploits si griffonnez, qu'on ne les peut lire. ce Peintre n'a jamais sceu que griffonner. Ce mot vient de griffe, comme si on escrivoit avec les griffes d'un oiseau, fort mal propres pour escrire.
 
GRIFFONNÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Être dans le coaltar Être dans le coaltar

La personne qui, mal réveillée, tente d’expliquer son état d’hébétude, emploie bien souvent des images aériennes et légères : je suis dans le...

Alain Rey 25/01/2022