Email catcher

grognait

Formes

Exemples

Phrases avec le mot grognait

Puis, comme son mari grognait de douleur dans son sommeil, elle lui écrasa la face contre la table.Émile Zola (1840-1902)
Sous le fichu noir, une voix rauque grognait.Émile Zola (1840-1902)
Innocent grognait, se fâchait, tapait son lit à coups de poing.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Les gamins riaient de toutes leurs forces tout en pataugeant près de l'animal, qui grognait d'une façon désespérée chaque fois qu'on le touchait.Olga de Pitray (1835-1909)
Plus un poupon ne pleurait, ne criait ni ne grognait, faut-il le dire ?La pensée de midi, 2001, Claude Bleton, Thierry Fabre (Cairn.info)
Il grognait, mais il laissait faire ; et je crois qu'à leur place, il en eût fait autant.Romain Rolland (1866-1944)
Germinie n'eut plus ses maussaderies, ses humeurs farouches, ses rébellions, ces mâchonnements de mots où grognait son mécontentement.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Partageant l'indignation de tous, la population grognait avec les loups et au total se réjouit du châtiment final.Commentaire, 2003, Antoine Jeancourt-Galignani (Cairn.info)
On criait, on grognait, on gesticulait mais rien ne bougeait.Africultures, 2004, Ouaga-Ballé Danai (Cairn.info)
Tout à coup ils rejoignirent les talons avant l'ordre que grognait une voix rude.Paul Adam (1862-1920)
Elle pleurait, le porcher grognait et la pluie tombait à torrents.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Mais le chat, ne faisant nul cas de ces menaces, grognait et serrait les dents.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Ma mère soupirait et grognait en voyant le désordre de ma jaquette.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Moser, le nez allongé, grognait de sourdes menaces.Émile Zola (1840-1902)
Coupeau grognait, n'ayant même plus l'idée d'allonger des claques.Émile Zola (1840-1902)
Il entendit bien la chouette sa voisine qui s'inquiétait et grognait au-dessus de sa tête.George Sand (1804-1876)
Alors, il s'enfonça dans la terrine jusqu'aux oreilles ; il gargouillait, il grognait, tandis que de courts frissons passaient sur sa peau rose.Émile Zola (1840-1902)
Oui, je suis allé voir un soir votre voisine que je n'avais pas vue depuis un an et qui grognait.Émile Chédieu de Robethon (1814-?), Delphine de Sabran Custine (1770-1826) et François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Papa commença à parler de son dos, maman de son estomac qui grognait, un des enfants de sa cheville.Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseau, 2001, Carl A. whitaker (Cairn.info)
Bernard grognait et préparait tout haut les insolences à dire pour le lendemain, où il provoquerait les capitaines.Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine