grondement

 

définitions

grondement ​​​ nom masculin

Bruit sourd et prolongé. Un grondement de tonnerre.
 

synonymes

grondement nom masculin

[de chien] grognement, [de sanglier] grommellement

[de tonnerre] roulement

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout aussitôt, avec un grondement sourd, tombent les madriers, et s'ouvrent devant nous les deux battants terribles.Pierre Loti (1850-1923)
Ainsi les larmes des femmes se mêlaient à la colère du peuple, comme les gouttes de pluie au grondement du tonnerre.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Puis les compagnies se refermèrent, pendant que le grondement qui s'entendait en avant de nous devenait plus fort et plus grave que jamais.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
J'en percevais maintenant très fort le grondement sinistre, et je me sentis subitement plein d'appréhension.Louis Dumure (1860-1933)
Ce soir, les cloches des villages voisins bourdonnent dans le crépuscule, et l'air est si calme qu'on entend d'ici leur grondement.Jules Legras (1866-1939)
En ce moment, on entendit un bruit éloigné, léger, presque insaisissable d'abord, mais qui se rapprocha rapidement et ressembla bientôt au grondement d'un tonnerre lointain.Gustave Aimard (1818-1883)
Nick le coucha en joue, et le monstre poussa un grondement sauvage en montrant une rangée de dents aussi blanches que l'ivoire.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il entendait en lui le labeur décuplé du cerveau, un grondement de toute la machine.Émile Zola (1840-1902)
Le train annoncé arrivait, très lourd, très long, avec son grondement de plus en plus haut.Émile Zola (1840-1902)
Là, enfin, la clameur lointaine, les abois du jeu cessèrent, ne furent qu'une rumeur vague, perdue dans le grondement de la place.Émile Zola (1840-1902)
En haut, la débâcle devait continuer, on entendait une série de sourdes détonations, les bois qui se fendaient, qui éclataient dans le grondement continu et croissant de l'averse.Émile Zola (1840-1902)
On les aurait dits à la parade, soucieux de conserver leurs distances, tandis qu'ils s'avançaient d'un train fou, au travers des chaumes, avec un sourd grondement d'orage.Émile Zola (1840-1902)
Un grondement sourd s'élevait de là, qui se taisait quand les cors et les flûtes, les clarinettes et les trombones recommençaient leurs accords.Pamphile Le May (1837-1918)
Le grondement sourd qui domine toutes les autres voix, c'est le rugissement rauque du tigre.Alfred Assollant (1827-1886)
La journée était claire, mais froide, et le ressac faisait entendre son grondement sonore, bien que depuis plusieurs jours il n'y eût point eu de vent dans notre région.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ce n'était point encore l'orage ; mais, aux éclairs du regard, au grondement sourd de la parole, on pouvait pressentir qu'il n'était pas loin.Louis Reybaud (1799-1879)
Ce lui fut une occasion inespérée de ne plus entendre l'éternel grondement de l'artillerie ; il en oublia la nuit, la vermine et la boue.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Mais les sanglots continuaient, débordaient, emportaient toute raison et tout respect, dans la plainte éperdue de l'âme blessée, dans le grondement de la chair qui souffre et qui agonise.Émile Zola (1840-1902)
Un grondement sourd se fit entendre, suivi d'un cri de désespoir et d'imprécations, et une masse noire passa au vent de la péniche.Gustave Aimard (1818-1883)
Pendant que parlait l'étrange rebelle, un murmure plus qu'hostile s'élevait autour de lui et montait jusqu'au grondement.Léon Bloy (1846-1917)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020