grognement

définitions

grognement ​​​ nom masculin

Action de grogner.
(animaux) Le grognement du cochon.
(personnes) Des grognements de protestation.

synonymes

grognement nom masculin

[du chien] grondement, [du sanglier] grommellement

grommellement, bougonnement (familier), ronchonnement (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
De temps en temps, l'un de ces animaux venait poser sa grosse tête près de la vitre, et on entendait un sourd grognement de colère.Jules Verne (1828-1905)
Or donc, le grognement et les deux points lumineux fixés sur lui firent surgir dans sa mémoire, avec la spontanéité de l'éclair, un double souvenir.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Le chant cessa aussitôt, et la créature perchée au sommet du châtaignier, dégringolant de branche en branche, tomba aux pieds du vieux seigneur en poussant un grognement amical et respectueux.Paul Féval (1816-1887)
Il était lié dans un sac et, de temps à autre, témoignait, en poussant un grognement, de l'ennui de n'être pas libre.Louis Pergaud (1882-1915)
Toutefois je parvins à faire lâcher prise à nos gardiens ; et le prisonnier s'échappa avec un sourd grognement, sans songer à dire merci.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Nous nous approchons doucement de l'animal ; mais il se doute de nos intentions, pousse un sourd grognement, et court vers l'extrémité du défilé.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Ses yeux semblaient vouloir sortir de leurs orbites, il grinçait des dents avec une expression de haine, et ses intentions se manifestaient par un sourd grognement.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'animal a commencé un grognement de colère, qui se change tout à coup en un jappement joyeux quand il a senti le saltimbanque.Eugène Chavette (1827-1902)
Sa gorge étranglée ne laissa échapper qu'une sorte de grognement, tandis qu'il continuait à vouloir prendre la chose en plaisanterie.Émile Zola (1840-1902)
Elle s'éveilla plusieurs fois en sursaut, et tremblait comme une feuille que la brise agite, au moindre grognement des chiens.Hector France (1837-1908)
Pendant qu'il parlait ainsi, le grognement de tout à l'heure était devenu un rugissement prolongé, puis il s'éteignit.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Ce n'était pas seulement par jeu qu'il avait appris, pendant qu'il vivait avec les loups, à imiter l'appel du chevreuil dans la jungle, et le grognement du petit sanglier.Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Comme il demandait si sa sœur était au logis, la servante répondit par un grognement affirmatif.André Theuriet (1833-1907)
Toujours de bonne humeur, sans nulle susceptibilité, elle a seulement, par les temps lourds et orageux, le grognement d'un enfant qui a envie de dormir.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il fit un geste vague, se tourna à demi et se frotta les yeux, en poussant un grognement.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Soudain, un formidable grognement se fit entendre, et une seconde détonation éclata au delà du talus.Jules Verne (1828-1905)
L'idiot avança un verre, but une gorgée de la liqueur et fit entendre un grognement de joie.Émile Souvestre (1806-1854)
De temps en temps, ils s'amusaient à faire une espèce de grognement ; les curieuses reculaient épouvantées.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Pour toute réponse, le chien fit entendre un léger grognement et rentra sous les buissons.Émile Souvestre (1806-1854)
Et cela était si révoltant, si monstrueux, qu'il voulut le dire, et que sa peine s'acheva en un effroyable et rauque grognement.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots étonnants du Grand Robert Top 10 des mots étonnants du Grand Robert

À l’occasion de la mise en ligne de sa nouvelle édition, nous avons choisi de mettre en lumière le Grand Robert, le dictionnaire le plus riche de la langue française.

Édouard Trouillez 13/02/2021