haquenée

définitions

haquenée ​​​ | ​​​ nom féminin

vieux Cheval ou jument d'allure douce, que montaient les dames.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Laissez courir le bruit avec le monde qui trotte, attendant que la coutume aille la haquenée, & le bon temps le pas.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Que faisoit la haquenée, tandis qu'on fessoit la dame ?François Béroalde de Verville (1556-1626)
C'était une haquenée noire et échevelée, vigoureuse et peu habituée à l'obéissance.George Sand (1804-1876)
Attache ton cheval à un arbre et aide-moi à descendre de ma haquenée.Eugène Sue (1804-1857)
Le comte m'aida à monter la haquenée, et quand je fus en selle il s'élança sur son cheval.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La haquenée, se sentant libre, s'enfuit en hennissant à travers la forêt.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il fallait la voir sur sa haquenée noire, avec sa robe de pourpre, son faucon sur le poing !...Eugène Sue (1804-1857)
A une lieue de là, un laquais aussi vêtu de rouge lui amena une haquenée en bride, et elle monta dessus, et lui ramena la sienne.Victor Cousin (1792-1867)
Un écuyer tenait en main deux chevaux ; l'un des deux était le cheval noir du comte ; l'autre était une haquenée blanche qui m'était destinée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Las de porter le flambeau à pied, il trouva moyen d'avoir une haquenée.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Voyez comme elle fait courir sa haquenée sans éperons.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HAQUENÉE » s. f.

Cheval qui va l'amble. Ce mot ne se dit plus gueres dans les maneges. Il vient de hakinea diminutif de haca, qui est encore en usage chez les Espagnols pour une haquenée. On appelloit aussi autrefois un petit cheval haquet.
 
HAQUENÉE, se dit aussi du baston que portent ceux qui font des voyages à pied pour se soûlager en marchant ; & est en usage en ce proverbe, Il est venu sur la haquenée des Cordeliers, pour dire, Il est venu à pied, & avec un baston à la main.
Déjouez les pièges ! Enfreindre ou absoudre ? Enfreindre ou absoudre ?

Parmi les plus vicieuses chaussetrappes de la conjugaison française, on trouve la fameuse règle des verbes en -indre et -soudre.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 19/03/2021