Email catcher

hennir

Définition

Définition de hennir ​​​ verbe intransitif

(cheval) Pousser un hennissement.
Faire entendre un bruit rappelant le cri du cheval.

Conjugaison

Conjugaison du verbe hennir

actif

indicatif
présent

je hennis

tu hennis

il hennit / elle hennit

nous hennissons

vous hennissez

ils hennissent / elles hennissent

imparfait

je hennissais

tu hennissais

il hennissait / elle hennissait

nous hennissions

vous hennissiez

ils hennissaient / elles hennissaient

passé simple

je hennis

tu hennis

il hennit / elle hennit

nous hennîmes

vous hennîtes

ils hennirent / elles hennirent

futur simple

je hennirai

tu henniras

il hennira / elle hennira

nous hennirons

vous hennirez

ils henniront / elles henniront

Exemples

Phrases avec le mot hennir

De quoi hennir de plaisir pour cette troupe en délire !Ouest-France, 01/12/2018
Un beau voyage dans l'imaginaire, à hennir de plaisir !Ouest-France, 15/07/2017
En ce moment, le cheval se mit à hennir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On les entend piaffer, hennir ; on les voit s'agiter chaque fois qu'un nouveau cavalier se présente à l'entrée de la cour.Eugène Fromentin (1820-1876)
Un des chevaux se mit à hennir, tandis que la machine, au-delà de la tranchée, soufflait très haut, en personne pressée qui accourt.Émile Zola (1840-1902)
À vapeur et à quatre pattes, les chevaux vont hennir et rugir durant le week-end pascal, dans la commune.Ouest-France, 26/03/2016
De manière récurrente, motos et quads font hennir leurs chevaux-vapeur dans les chemins de la campagne brécéenne.Ouest-France, 24/04/2015
Je le caressai, et la pauvre bête, comme pour exprimer sa joie, se mit à hennir de sa voix la plus claire.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
À ce moment-là, on a entendu les chevaux du voisin hennir.Ouest-France, Hervé HILLARD, 26/12/2019
Lui-même ne faisant que hennir peut se proposer en objet d'offrande.L'en-je lacanien, 2018, Luminitza Claudepierre Tigirlas (Cairn.info)
Il est génial mon frère, il sait faire des tas de bruits avec sa bouche, hennir, rugir, braire, caqueter.Spirale, 2013, Jean-Pierre Xiradakis (Cairn.info)
En reconnaissant mon pas dans la cour, mon cheval se mit à hennir.Eugène Fromentin (1820-1876)
Comme le maistre retournoit, son cheval qui avoit la teste à la fenestre le reconnut, et commence à hennir.Paul Lacroix (1806-1884)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de HENNIR v. n.

Faire des hennissements, des cris de chevaux. On n'eut point de nouvelles de l'approche des ennemis que quand on entendit hennir les chevaux.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert

Au mois de mai paraîtra la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française, enrichie de nouveaux mots, de nouvelles expressions, de nouveaux...

La rédaction des Éditions Le Robert 01/04/2024
sondage de la semaine