hiverner

définitions

hiverner ​​​ verbe

verbe intransitif Passer l'hiver à l'abri (navires, troupes) ou dans un lieu tempéré (animaux).
verbe transitif Hiverner les bestiaux, les mettre à l'étable durant l'hiver.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'hiverne

tu hivernes

il hiverne / elle hiverne

nous hivernons

vous hivernez

ils hivernent / elles hivernent

imparfait

j'hivernais

tu hivernais

il hivernait / elle hivernait

nous hivernions

vous hiverniez

ils hivernaient / elles hivernaient

passé simple

j'hivernai

tu hivernas

il hiverna / elle hiverna

nous hivernâmes

vous hivernâtes

ils hivernèrent / elles hivernèrent

futur simple

j'hivernerai

tu hiverneras

il hivernera / elle hivernera

nous hivernerons

vous hivernerez

ils hiverneront / elles hiverneront

synonymes

hiverner verbe transitif

hiberner

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À peine est-il parti, qu'il est déjà pris de l'hiver, forcé d'hiverner six mois sous les glaces.Jules Michelet (1798-1874)
J'aurais dû ne pas oublier que nous allions hiverner au-delà du soixante-dixième parallèle !Jules Verne (1828-1905)
Je m'exposais à être longtemps à remonter ; mais j'étais du moins certain de ne pas hiverner en ce lieu.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
Fort médiocre copiste, dès qu'il lui faut hiverner il est complètement mauvais.Émile Zola (1840-1902)
Il valait mieux aller hiverner chez soi pour revenir avec de plus grandes forces au printemps.Émile Vincens (1764-1850)
Cartier redescendit le courant et rentra au fort où il avait résolu d'hiverner.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
On augmenta, sur une grande proportion, les approvisionnements d'esprit-de-vin et de charbon de terre, car il était possible que l'on fût forcé d'hiverner sur quelque point de la côte groënlandaise.Jules Verne (1828-1905)
Aussi certains navigateurs, lorsqu'il se préparent à hiverner au milieu des glaces, disposent-ils à l'intérieur de leur navire une salle unique, que tout l'équipage, officiers et matelots, habite en commun.Jules Verne (1828-1905)
Le prix du fret est réglé à forfait pour ce voyage, tout incertaine qu'en est la durée ; seulement ce prix sera augmenté si le roi fait hiverner les vaisseaux.Émile Vincens (1764-1850)
À parler franc, je savais que je ne pourrais jamais hiverner dans ce trou.Romain Rolland (1866-1944)
Il était donc important de s'emparer de cette place avant d'hiverner ; mais l'attaque en était très difficile.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il y eut quatre de nos gens qui voulurent bien rester à hiverner avec un pauvre habitant qui avoit sa femme.Jean Doublet (1655-1728)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HIVERNER » v. n.

Passer l'hiver. L'armée navale s'est retirée dans les ports pour hiverner. L'armée a pris ses quartiers pour hiverner. les vaisseaux marchands furent obligez de se retirer dans les Isles pour hiverner. Ce mot vient du Latin hibernare.
 
HIVERNER, avec le pronom personnel, signifie, S'exposer au froid pour s'endurcir à la fatigue & au froid. Il faut laisser courir les enfans pour s'hiverner, pour n'estre pas toûjours au coin du feu.
Le coin pédago Découvrez Dico en classe ! Découvrez Dico en classe !

Dico en classe : des ressources pédagogiques et ludiques pour explorer toutes les richesses du dictionnaire Dico en ligne Le Robert.

22/09/2021