Email catcher

idiotisme

Définition

Définition de idiotisme ​​​ nom masculin

Forme, locution propre à une seule langue, intraduisible (gallicisme, anglicisme, italianisme…), ou à un usage.

Exemples

Phrases avec le mot idiotisme

Les idiotismes singuliers ne sont pas recommandés dans cet exercice, où l'équivalent est et doit être facile à trouver.Revue philosophique de la France et de l'étranger, 2005, François Guery (Cairn.info)
Par ailleurs, l'usage très courant de langues régionales et la persistance d'idiotismes régionaux concourent à rendre les cultures orales plus vivaces dans les années 1970.Matériaux pour l'histoire de notre temps, 2019, Xavier Vigna (Cairn.info)
Ce qui dépasse la mesure le fatigue ou le grise ; c'est l'idiotisme de l'ivrogne, c'est la folie de l'extatique.Gustave Flaubert (1821-1880)
Entre l'aliénation et l'idiotisme, j'ai dû chercher le tumulte et la distraction.George Sand (1804-1876)
Absolue ou passagère, elle peut se manifester sous plusieurs formes telles que la mélancolie, la manie, la démence ou encore l'idiotisme.Dix-septième siècle, 2016, Romain Parmentier (Cairn.info)
Elle avoue d'ailleurs une prédilection certaine pour les idiotismes à condition qu'ils soient utilisés de telle manière qu'ils échappent à toute catégorisation.Feuillets psychanalytiques, 2020, Nadine Epron (Cairn.info)
Les étiquettes diagnostiques sont variées : délire, manie, idiotisme, stupidité.Psychiatrie, Sciences humaines, Neurosciences, 2013, Thierry Haustgen (Cairn.info)
Viennent ensuite la démence et l'idiotisme qui sont des affaiblissements considérables de l'entendement, soit par perte, soit par naissance.Figures de la Psychanalyse, 2013, Olivier Douville (Cairn.info)
Vois si je ne suis pas frappé d'une sorte d'idiotisme en tout ce qui tient à la conduite de la vie sociale !George Sand (1804-1876)
Pour inventer un idiotisme, les discussions sur la libéralisation « vont bon train mais n'arrivent pas au terminus ».Europarl
Cependant ses traits socratiques n'annonçaient pas l'abrutissement de l'idiotisme ; il y avait dans sa laideur cette certaine beauté qui vient d'une âme pure et sereine.George Sand (1804-1876)
Nourrie d'idiotismes, elle s'invente peu à peu, au fil du poème, pour re-contruire une langue.Le Français Aujourd'hui, 2016, Yann Miralles (Cairn.info)
Ses camarades l'appelaient l'innocent, mot qui confine chez eux avec l'idiotisme.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les cadres anciens, augmentés de référents allochtones, demeurent le noyau d'un nouvel idiotisme.Sociétés, 2002, Frédéric Moens (Cairn.info)
Ce n'était ni la folie, ni l'idiotisme, mais un état voisin.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ils prennent en compte le problème de l'idiotisme, tout en refusant l'idée qu'il puisse empêcher le dialogue.Littérature, 2013, Audrey Faulot (Cairn.info)
Un éclair venait de traverser la nuit profonde de son intelligence, et pour un instant son idiotisme montait jusqu'à la folie.Paul Féval (1816-1887)
Les idiotismes fraternels, nos rengaines et grimaces n'avaient plus le répondant d'autrefois.Jacques Perret, 2013, Jacques Perret (Cairn.info)
Expression figée, collocation, formation syntagmatique, syntagmes répétés, locution, expression idiomatique, idiotisme, mot composé, synapsie, synthème, lexie complexe, etc.Syntaxe et Sémantique, 2006, Salah Mejri (Cairn.info)
Pourrait-on dire que le symptôme devient idiotisme, sinthome, sans plus de traduction ?Revue des Collèges de Clinique psychanalytique du Champ Lacanien, 2017, Jacques Tréhot (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de IDIOTISME s. m.

Terme de Grammaire. Inflection de quelque verbe, construction particuliere de quelque phrase, de quelque particule qui a quelque irregularité, qui n'est pas selon la regle generale de la Langue, de la nation, mais qui est en usage dans quelque Province particuliere. On a écrit des idiotismes de la Langue Grecque.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.