Email catcher

imprécatoire

Définition

Définition de imprécatoire ​​​ adjectif

littéraire Qui a rapport à l'imprécation.

Exemples

Phrases avec le mot imprécatoire

Si la réponse était incohérente, imprécatoire, marquée du sceau de la folie, de l'amentia, la société postmédiévale le comprendrait aussi.Che vuoi ?, 2009, Alain Deniau (Cairn.info)
Il tranchait dans la profusion lyrique de l'époque par la puissance d'une écriture énigmatique, tantôt lave imprécatoire, tantôt épanchement nostalgique d'une expérience privée.Études, 2003, Xavier Tilliette (Cairn.info)
Le psaume s'achève en paroles imprécatoires.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Voici un petit livre qui est grand par le sujet abordé : les psaumes imprécatoires.Nouvelle revue théologique, 2015 (Cairn.info)
En outre, le ton de mon article serait violent et imprécatoire.Archives de sciences sociales des religions, 2017, Roger Pouivet (Cairn.info)
Gustave s'associa à ce concert imprécatoire.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Les psaumes imprécatoires demandent que soient détruites les causes du malheur, en général des ennemis.Études, 2013, Sophie Ramond (Cairn.info)
Les serments agissent comme des forces destructrices capables de se déchaîner en cas de parjure : ils contiennent les malédictions et les menaces imprécatoires qui subjuguent l'auteur du serment.Revue de Métaphysique et de Morale, 2012, Anne Gabrièle Wersinger (Cairn.info)
Des mégères s'exerçaient à l'éloquence imprécatoire...Fernand Kolney (1868-1930)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.