in petto

définitions

in petto ​​​ locution adverbiale

littéraire ou par plaisanterie Intérieurement, à part soi.

synonymes

in petto locution adverbiale

intérieurement, secrètement, à part soi, dans son for intérieur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Deborah me devançait de quelques pas, et je faisais in petto ces réflexions, mais toutefois en les repoussant.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Comme il achevait in petto cette réflexion, le vieux savant arriva tout courant.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Il aime depuis quelques jours à m'agacer au déjeuner, il m'étudie et je dissimule ; aussi l'ai-je, comme père et comme ambassadeur, in petto, cruellement mystifié.Honoré de Balzac (1799-1850)
Pathaway, après ce monologue in petto, réfléchit quelques moments.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
S'il se doutait que je le sens, là, tout près de ma chair, et que le fou – car je suis un fou – se moque in petto de l'homme raisonnable.Jules Lermina (1839-1915)
Je sais bien qu'à présent tout le monde y a constamment pensé, que tout le monde l'a toujours désiré et voulu ; mais je puis bien assurer que c'était in petto.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Je fus tellement saisie par cette rencontre, que je me demandais in petto : ai-je quelque chose à redouter ?Ida Saint-Elme (1776-1845)
Malgâcheux haussa les épaules en signe de souverain mépris, et se promit, in petto, de satisfaire sa curiosité par des moyens moins dangereux.Jules Lermina (1839-1915)
Nos trois gentilshommes bénissaient in petto le caprice du nabab, qui avait choisi, pour renfermer son trésor, cette gentille armoire, au lieu d'une laide caisse de fer.Paul Féval (1816-1887)
Non, je ne tiendrai plus mon livre in petto ; le voilà, messieurs, lisez.Xavier de Maistre (1763-1852)
Le comte donna l'adresse qu'on lui demandait, se réservant in petto de voir le soir même l'usurier, afin de stipuler avec lui la commission à laquelle il aurait droit.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Pour ne pas perdre de temps en débats inutiles, je rachetai mon manuscrit, et j'en payai la rançon sous certaines réserves que je fis in petto.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Mais ses amis clairvoyants – en bien petit nombre, du reste – se gardaient bien de laisser paraître au dehors cette pénible impression et se contentaient de conjecturer in petto.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Il se soumit, non sans déplorer in petto qu'une femme si distinguée fût dépourvue de tout sentiment littéraire.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Je baissai la tête en signe de consentement, tout en essayant in petto d'esquiver la visite de l'électeur, que je n'évitai pas ; heureusement enfin j'en fus débarrassée.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Voilà pourquoi chacun in petto s'attendait à un scandale ; or, du moment que le scandale était dans les prévisions de tout le monde, comment aurait-il pu ne pas se produire ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Pendant le dîner trois des coupes improvisées intriguèrent fort les convives qui se demandaient in-petto quels pouvaient bien être ces beaux fruits qui leur paraissaient tout à fait inconnus.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
On touche à tout ; on se décide in petto ; on persévère dans ses résolutions ; mais on n'agit pas.François Guizot (1787-1874)
Or, elle a toujours prétendu me marier, et moi, in petto, j'ai toujours été résolu à me marier tout seul.M. Maryan (1847-1927)
C'est ainsi qu'un homme ordinaire eût répondu, tout en se promettant in petto d'employer à l'avenir la poste restante.Léon de Tinseau (1842-1921)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020