Email catcher

incrédule

Définition

Définition de incrédule ​​​ adjectif et nom

littéraire Qui ne croit pas, qui doute (en matière de religion). ➙ agnostique, sceptique. nom Les incrédules.
Qui se laisse difficilement persuader, convaincre. Ses affirmations me laissent incrédule. Un sourire incrédule.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot incrédule

Et, cependant, par une anomalie commune à bon nombre d'incrédules, il n'était pas éloigné de croire au diable.Jules Verne (1828-1905)
Une décision qui a laissé près de 600 salariés incrédules et sans emploi.Ouest-France, 30/08/2019
Ils sont fascinés par notre système d'échange de quotas d'émissions, ils parlent du plafond et des échanges, mais ils se montrent relativement incrédules par rapport à nos ambitieux objectifs.Europarl
Comme si les gens, incrédules, avaient voulu toucher du doigt ses fameuses bufflonnes.Ouest-France, Catherine GENTRIC, 29/04/2019
Les diététiciennes se sont montrées incrédules au départ puis à la lecture de la fiche produit, elles ont été convaincues.Ouest-France, 24/12/2015
Il partit, en effet, avec ses disciples, pour revoir une dernière fois la ville incrédule.Ernest Renan (1823-1892)
Elle est capable de donner tant de force à un récit qu'elle convainct de sa vérité l'auditeur le plus incrédule.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2005, Lionel Philipps (Cairn.info)
Il y avait, pourtant, des non-convaincus, des sceptiques, des incrédules.Bulletin de psychologie, 2007, Marcel Turbiaux (Cairn.info)
Un sourire incrédule glissa sur les lèvres du lieutenant...Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle s'est relevée, incrédule et courageuse, mais la cuisse et sa suite ne tenaient plus ensemble, que par la peau.Vacarme, 2006, Béatrice Ratebœuf (Cairn.info)
Pour convaincre les incrédules, il n'est rien de tel que de paraître sincère et convaincu soi-même.Michel Zévaco (1860-1918)
Ce pyrophore humain est un savant ignorant, un mystificateur mystifié, un prêtre incrédule qui n'en parle que mieux de ses mystères et de ses dogmes.Honoré de Balzac (1799-1850)
Une jeune femme descend du toit d'un bâtiment qu'elle vient d'escalader, sous le regard d'un agent de sécurité incrédule.Ouest-France, 26/04/2019
Il en est tout étourdi, comme incrédule, comme s'il avait pensé pouvoir faire tomber la porte ou la traverser.Dialogue, 2013, Benoît Bayle (Cairn.info)
En donnant voix aux sans-voix, cette littérature ouvre les yeux des plus incrédules sur l'ampleur de la terreur.Histoire de la Justice, 2017, Denis Salas (Cairn.info)
Il s'est ensuite lancé dans une prédiction qui a laissé ses intervieweurs incrédules.Ouest-France, 06/06/2021
Si l'on doute de ce que je dis, que l'on vienne à moi, et je satisferai les plus incrédules par le témoignage de bons témoins.Comte de Lautréamont (1846-1870)
À plusieurs reprises, ils tenteront, en vain, de s'engouffrer dans les rues perpendiculaires, mais seront repoussés, sous les regards incrédules et les smartphones des passants.Ouest-France, Philippe ÉCALLE, 29/12/2018
Enfin, il n'est pas à exclure que certains ménages vont découvrir incrédules qu'ils n'ont pas gagné un centime de plus en janvier, alors qu'ils sont concernés par la mesure.Capital, 27/01/2020, « La baisse d'impôt, c'est cette semaine… voici combien vous allez… »
D'abord incrédule, il vérifie auprès d'eux que ce ne sont pas des figurants recrutés à l'occasion de sa visite !Le Journal de l'École de Paris du management, 2020, Marc Rennard (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INCREDULE adj. m. & f.

Libertin, qui ne croit rien. On a plus de peine à convertir les incredules que les Heretiques.
 
INCREDULE, se dit aussi de ceux qu'on a de la peine à persuader. Il faut avoir de fortes raisons pour convaincre cet homme-là, car c'est un incredule. St. Thomas a esté l'Apostre incredule.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.