sceptique

définitions

sceptique ​​​ nom et adjectif

nom
Philosophe qui pratique le scepticisme.
Personne qui adopte une attitude de scepticisme. C'est une sceptique.
adjectif
Qui professe le scepticisme philosophique.
Enclin au scepticisme. —  Une moue sceptique.

synonymes

sceptique

adjectif

dubitatif, défiant, incrédule

nom

athée, impie, incroyant, irréligieux, non-croyant, mécréant (vieilli ou plaisant)

[Philosophie] aporétique, pyrrhonien

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je vous avouerai que, dans un premier temps, j'étais moi-même un peu sceptique face à cette idée.Europarl
Henri venait de dire qu'il n'avait pas le temps de discuter, il ne discuta donc point ; il crut, ou, le sceptique qu'il était, il fit semblant de croire.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'est pourquoi je jette un regard fondamentalement sceptique sur tout ce qui de l'ordre de l'aide financière et de la subvention.Europarl
Parmi tous ces cœurs passionnés et tous ces esprits convaincus, il y avait un sceptique.Victor Hugo (1802-1885)
En revanche, je suis très sceptique vis-à-vis de la glorification des solutions qu'offre, selon le rapport, l'économie de marché.Europarl
Ainsi constitué au milieu d'une nation sceptique, le pouvoir de la presse doit être presque sans bornes.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
D'après des sondages, une production de cette qualité a de bonnes chances de restaurer la confiance du consommateur sceptique.Europarl
Je comprends ce sentiment de frustration, mais je reste néanmoins sceptique quant à la pertinence des sanctions économiques.Europarl
L'ancienne génération, qui est en grande partie si sceptique vis-à-vis de l'euro, pourrait également s'en charger.Europarl
S'il n'était pas sceptique à ses heures, nous n'aurions pas les plus beaux cris de scepticisme que ce siècle ait jetés vers le ciel.George Sand (1804-1876)
Assez sceptique sur l'avenir, l'un de ses constants soucis était de prendre des précautions contre les révolutions futures.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Généralement, je suis plutôt sceptique lorsque nous le faisons, car cela sert assez souvent de prétexte au protectionnisme vis-à-vis des produits des pays tiers.Europarl
En revanche, je suis beaucoup plus sceptique à propos d'instruments communautaires non juridiquement contraignants dans le domaine du droit du travail.Europarl
Ce rapport d'initiative exige un contrôle trop centralisé, dont le bon fonctionnement ou la valeur ajoutée me laisse sceptique.Europarl
Dès la première lecture de ce rapport, j'ai été sceptique quant à l'utilisation des fonds destinés au quatrième programme-cadre.Europarl
Fornereau mima un geste sceptique, comme afin de répondre qu'il n'y avait pas de quoi.Fernand Vandérem (1864-1939)
Vous voyez que je parle comme un sceptique, mais du diable si je le suis !George Sand (1804-1876)
Bien que je sois effectivement satisfait que ces élections aient eu lieu, je suis légèrement plus sceptique que les orateurs précédents à ce sujet.Europarl
En tout cas, je suis très sceptique quant à la création de ce type de législation sur la responsabilité au niveau européen.Europarl
Cependant, si certains estiment qu’il faut multiplier les petits projets, même s’ils sont bons, je reste sceptique quant à l’efficacité de cette stratégie à terme.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SCEPTIQUE » s. f. & adj.

Secte & doctrine d'anciens Philosophes Grecs, qui a eu Pyrrhon pour fondateur, dont le dogme principal étoit de douter de tout, & de nier tous les principes. Diogene Laërce fait une ample mention de la Philosophie Sceptique, qu'on nomme aussi Pyrrhonienne, & Ephestique. La Mothe le Vayer a fait plusieurs Traittez sur les principes des Philosophes Sceptiques.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020