Email catcher

sceptique

Définition

Définition de sceptique ​​​ nom et adjectif

nom
Philosophe qui pratique le scepticisme.
Personne qui adopte une attitude de scepticisme. C'est une sceptique.
adjectif
Qui professe le scepticisme philosophique.
Enclin au scepticisme. Une moue sceptique.

Synonymes

Synonymes de sceptique

adjectif

dubitatif, défiant, incrédule

nom

athée, impie, incroyant, irréligieux, non-croyant, mécréant (vieilli ou plaisant)

[Philosophie] aporétique, pyrrhonien

Exemples

Phrases avec le mot sceptique

Pour les sceptiques, il faut venir sans préjugés et goûter !Ouest-France, 29/01/2020
Mais entre les doutes sur la réalité de la protection immunitaire contre le virus et les risques de triche, des experts se montrent sceptiques.Ouest-France, 29/04/2020
Je vous avouerai que, dans un premier temps, j'étais moi-même un peu sceptique face à cette idée.Europarl
Dans la philosophie sceptique, toutefois, la causalité n'est pas pour autant une notion dont il faudrait se débarrasser pour vivre en paix.Cahiers philosophiques, 2008, Sylvia Giocanti (Cairn.info)
De leur côté, les fonctionnaires des structures culturelles régionales se montrèrent sceptiques quant à cette option du ministère.Pôle Sud, 2018, Dionysia Tzemopoulou (Cairn.info)
Quant à une éventuelle re-concentration de quatre à trois opérateurs, il se montre sceptique.Capital, 13/12/2016, « Forfait mobile : des prix toujours plus bas mais des… »
Ils se divisent en deux catégories : les sceptiques qui sont aussi producteurs, et les critiques qui parient sur un plantage total.Ouest-France, Frédéric SALLE, 18/03/2021
S'il s'agit d'une belle victoire pour les très nombreux critiques de ce statut, le think tank libéral est plus que sceptique.Capital, 18/02/2017, « Travailleurs détachés : est-ce vraiment un problème ? »
L'autonomie pourrait ainsi devenir plus attractive aux yeux de dirigeants jusque-là sceptiques.Capital, 04/08/2020, « Managers, voici comment développer l'autonomie de vos collaborateurs »
Jusqu'à ce mardi 24 avril, les autorités sanitaires françaises restaient sceptiques.Ça m'intéresse, 25/04/2012, « Le baclofène, un médicament efficace contre l'alcoolisme ? »
Cette reconstruction structurale de la réception a cependant laissé sceptiques des historiens du texte.Le Temps des Médias, 2004, Jérôme Bourdon (Cairn.info)
Ces dernières semaines, ils ont multiplié les messages d'ouverture mais beaucoup de pays sont restés sceptiques.Ouest-France, 13/09/2021
Et celle-ci reste sceptique quant à la réelle efficacité du pass sanitaire, pour laquelle elle n'a pas réussi à recueillir d'informations concrètes depuis sa mise en place.Ça m'intéresse, 01/12/2021, « Le pass sanitaire est-il vraiment efficace ? »
Si certains habitants sont sceptiques, d'autres s'y intéressent de près.Ouest-France, Soizic ROBET, 11/06/2021
Dans l'ordre de la vérité, ce qui déplaît au sceptique, c'est la vérité ou, plus précisément, le pouvoir de la vérité dans ses prétentions totalitaires.Le Télémaque, 2003, Jorge Larrosa (Cairn.info)
Ce qui peut paraître chez lui un argument critique, voire sceptique, débouche en fait sur une connaissance nouvelle.Le débat, 2006, Philippe de Lara (Cairn.info)
Fornereau mima un geste sceptique, comme afin de répondre qu'il n'y avait pas de quoi.Fernand Vandérem (1864-1939)
Vous êtes sceptique sur l'efficacité de ces tech­niques en entreprise ?Capital, 21/11/2013, « Les formations pros les plus délirantes en développement personnel »
Face à ces développements industriels, certains experts et associations environnementales restent sceptiques, pointant notamment une confusion sur ces plastiques.Ouest-France, 15/06/2018
De nombreux économistes restant cependant sceptiques et voient dans l'absence d'un véritable mécanisme de contrôle des coûts l'une des principales faiblesses de la loi.Outre - Terre, 2014, Éveline Thévenard (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SCEPTIQUE s. f. & adj.

Secte & doctrine d'anciens Philosophes Grecs, qui a eu Pyrrhon pour fondateur, dont le dogme principal étoit de douter de tout, & de nier tous les principes. Diogene Laërce fait une ample mention de la Philosophie Sceptique, qu'on nomme aussi Pyrrhonienne, & Ephestique. La Mothe le Vayer a fait plusieurs Traittez sur les principes des Philosophes Sceptiques.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine