intarissable

définitions

intarissable ​​​ adjectif

littéraire Qui ne peut être tari ; qui coule sans arrêt. Source intarissable. —  Des larmes intarissables.
au figuré (personnes) Elle est intarissable sur ce sujet.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout mon regret est de ne pouvoir apporter que mon zèle dans cette noble institution ; il sera du moins aussi ardent que votre charité est intarissable.Eugène Sue (1804-1857)
Cela me fit un effet singulier de sentir ainsi ruisseler sur ma joue cet intarissable courant de larmes qui ne partait pas de mes yeux.Théophile Gautier (1811-1872)
Cette inspiration, servie par une voix grave et par une élocution intarissable, s'était nourrie des plus purs souvenirs de la tribune antique.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Hippolyte est d'une gaieté intarissable ; sa femme se porte assez bien ici, et nos enfants nous occupent beaucoup.George Sand (1804-1876)
Elle ne se plaignait pas cependant, et elle se montrait aussi bonne, aussi dévouée que son partner était quinteux, geignant, du reste charmant à ses heures et d'une verve intarissable.Gaston Maugras (1850-1927)
C'est là une nécessité car, dans la situation actuelle, chaque jour est une source intarissable d'ennuis pour la vie des entreprises.Europarl
Son origine, sa nature, sa destinée, le lieu où elle réside sont une source intarissable de problêmes et d'opinions.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Cet intarissable amour qui me souriait toujours, qui n'avait que des fleurs et des joies à me verser, cet amour fut stérile.Honoré de Balzac (1799-1850)
J'ai éprouvé une impression bien douloureuse en le voyant et j'y mêlais aussi ce sentiment solennel et funestement poétique de la faiblesse humaine, source intarissable des émotions les plus fortes.Eugène Delacroix (1798-1863)
Le docteur, lancé à toute vitesse, eût longtemps continué sur ce ton, mais d'autres passagers défilaient devant nos yeux et provoquaient de nouvelles remarques de l'intarissable docteur.Jules Verne (1828-1905)
La situation dans laquelle l'âme tombe est une source intarissable de chagrins qu'on n'aime point à confier aux autres et qu'on garde pour soi.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
J'ai servi avec honneur et gloire, j'ai t'été blessé en servant la république une invisible et intarissable, à preuve qu'en v'là les marques, ajouta-t-il en montrant son moignon.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Voilà donc le fait bien établi ; c'était un sujet infini, une source intarissable de disputes et de systèmes.Charles de Rémusat (1797-1875)
Au milieu était une rivière claire et limpide qui coula pendant tout le repas avec une abondance intarissable.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Ce monde assez farouche et méfiant d'ordinaire, avait été conquis par sa verve, son exubérance, sa mine ravissante et son intarissable belle humeur.Georges Eekhoud (1854-1927)
Sa verve était intarissable, sa jactance indomptable ; ses petits vers, saccadés, aigus, retentissants, partaient comme d'une fronde et pleuvaient comme des cailloux.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Les jugements rendus par le prince seraient une source intarissable d'injustices et d'abus ; les courtisans extorqueraient, par leur importunité, ses jugements.Montesquieu (1689-1755)
Aussi, à peine son ami eut-il repris la pose, qu'il continua d'un flot intarissable, sans perdre un coup de pinceau.Émile Zola (1840-1902)
Jamais son éloquence n'avait été si intarissable et si active ; elle fut pendant quelques mois le seul orateur de la république.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je te comprends, admirable esprit ; mais comme il serait triste qu'un jour, faute d'une source intarissable d'émotions, j'en vinsse à imiter ton renoncement !Maurice Barrès (1862-1923)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INTARISSABLE » adj. m. & f.

Qui ne peut tarir ni s'épuiser. Les sources des grands fleuves sont intarissables, elles donnent toûjours de l'eau.
 
INTARISSABLE, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Les tresors de l'Eglise d'où se tirent les indulgences sont intarissables. ce Docteur a une si profonde doctrine, une si grande fecondité de genie, que c'est une source intarissable.
Le mot du jour Vaccinodrome Vaccinodrome

Court-on plus facilement quand on n'en a qu'une que quand on en a deux ? On peut légitimement se poser la question, car le dromadaire, qui n'a qu'une bosse, est étymologiquement le « (chameau) qui court ». Son nom fait partie de la famille du grec dromos « course ».

Édouard Trouillez 08/01/2021