introducteur

 

définitions

introducteur ​​​ , introductrice ​​​ nom

Personne qui introduit (qqn, qqch.).
 

synonymes

introducteur, introductrice nom

initiateur, promoteur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mon introducteur me jeta l'un de ces regards significatifs par lesquels les gens du monde nous font une seconde éducation.Honoré de Balzac (1799-1850)
Après les présentations d'usage, je quittai mon aimable introducteur et m'orientai.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Quoique je ne sois que l'introducteur de ce livre, auprès du public, je te le dédie.Pierre de Lano (1859-1904)
Sans doute que le vieux marquis avait le titre et les émoluments d'introducteur.Mademoiselle George (1787-1867)
Pendant ce nouveau préambule, mon introducteur soulevait une trappe et nous descendions un escalier en colimaçon.Georges Eekhoud (1854-1927)
Alors seulement il se souvint de son introducteur.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ils n'eurent donc qu'à passer par la porte que venait de leur ouvrir leur introducteur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je n'étais pas encore réconcilié avec le ministère, et je ne parus pas digne de la charge d'introducteur de mes humbles ambassadrices.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Je fus reconduite par mon introducteur qui m'accabla de questions, auxquelles je répondis de manière à satisfaire sa curiosité ou son obligeance, et nous nous quittâmes fort bons amis.Ida Saint-Elme (1776-1845)
C'est pourquoi il l'avait choisi tout d'abord pour être son introducteur dans le cénacle.Henry Murger (1822-1861)
Vous m'excuserez de ne recourir à aucun introducteur.Louis Ulbach (1822-1889)
Du reste, il opposa toujours le plus solennel démenti à la fable ignoble dans laquelle on lui donna le rôle d'introducteur.Ernest Hamel (1826-1898)
Permettez-moi de me présenter moi-même, n'ayant point d'introducteur et préférant ne pas vous mettre en défiance par une protection quelconque.Émile Zola (1840-1902)
Sur quoi, le grand introducteur, ayant reconnu la réalité de ces deux proverbes, s'inclina respectueusement et alla chercher le mécanicien et l'astrologue.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'ami qui m'avait servi d'introducteur ne put donc m'avertir.Paul Bourget (1852-1935)
Or, elle a tous les droits imaginables ; il ne lui manque qu'un introducteur.Edmond About (1828-1885)
L'introducteur mit pied à terre à cent cinquante pas du palais, et dit à l'ambassadeur de descendre aussi de cheval.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il entra du même côté, amené sur les chevaux du roi par l'introducteur des ambassadeurs ; car cet ambassadeur moscovite était un si grand misérable, qu'il n'entretenait pas un cheval.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je conçus facilement, d'après cet entretien, tout l'avantage qu'un esprit aussi délié pouvait prendre sur la bonhomie de mon introducteur.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INTRODUCTEUR, TRICE » s. m. &. f.

Qui mene, qui conduit, qui donne facilité d'entrer quelque part. Je vous veux mener dans une telle compagnie, je seray vostre introducteur, vôtre seul merite vous pourroit servir d'introducteur. Il y a chez le Roy & chez Monsieur des Officiers qui sont introducteurs des Ambassadeurs, qui les menent en ceremonie à l'audience.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020