invincible

définitions

invincible ​​​ adjectif

(personnes) Qui ne peut être vaincu. —  Qui ne se laisse pas abattre. Un courage invincible.
(choses) Dont on ne peut triompher. Un obstacle invincible. —  À quoi l'on ne peut résister. Une invincible timidité.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce qui fait la force des femmes, c'est qu'elles osent tout entreprendre, persuadées qu'elles sont, avec justesse, de la puissance invincible des petits moyens et de l'universel oubli.Paul Bourget (1852-1935)
Il en résulta en même temps un désir ardent d'indépendance, une grande impatience des liens dont j'étais environné, une terreur invincible d'en former de nouveaux.Benjamin Constant (1767-1830)
Là où sont tant de convenances sociales, là et par des conséquences d'une nécessité invincible, se trouvent aussi toutes les discordances.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Et cette haute figure, dans le silence profond de la chambre, prenait une toute-puissance invincible, une extraordinaire majesté.Émile Zola (1840-1902)
Mais un désir invincible de savoir où conduisait cette porte, arrête ses pas, et il retourne pour l'ouvrir.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Nous avons vu ensemble les plus mauvais jours, et j'ai acquis cette foi que ce pays, est celui de l'invincible espérance.Jules Michelet (1798-1874)
Et cependant, nous le répétons, il n'y a point de règle si générale pour laquelle un heureux et invincible génie ne soit une exception.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ils révélaient ce qui soutenait le généreux orateur depuis sa première et malheureuse enfance : l'ardeur contenue du sentiment, la foi profonde, l'invincible énergie de la volonté.Paul Bourget (1852-1935)
Elle contempla un instant avec effroi cette figure stupide, d'une résolution invincible, comme celle des sots qui ont peur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je te demande merci, je me mets sous ta protection et sous celle de ta suite royale, redoutable et invincible à la guerre !Eugène Sue (1804-1857)
Et elle attendait, elle attendait, avec son frisson invincible, avec ses yeux clairs et braves, fixés là-bas.Émile Zola (1840-1902)
L'amour véritable commande aux caractères les plus hautains cet invincible besoin de soumission ; les orgueilleuses surtout adorent quand elles aiment.Charles de Bernard (1804-1850)
Voulons, oui, voulons, ne marchandons pas à l'une de nos égides les moyens de se rendre invincible....Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Il quitta l'autel, invincible désormais, embrasé d'une telle foi, qu'il méprisait les dangers de la tentation.Émile Zola (1840-1902)
Ils essayaient de remonter le cours des choses et se sentaient, malgré leurs prodigieux efforts, emportés par le courant invincible.Théophile Gautier (1811-1872)
Bouillé, quoique vaincu, leur parut devoir être invincible si les moyens lui étaient donnés de renouveler sa tentative.Ernest Daudet (1837-1921)
Au courage invincible des patriotes, à l'énergie calme du peuple, éclairé sur ses véritables intérêts, et surtout à la réunion imprévue des fédérés.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Sa coiffure, même à cette heure, était agrémentée d'un nœud rose et penchée un peu sur une oreille, comme par suite d'une invincible habitude de tous les bonnets qu'elle portait.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il se sentait dans les membres une vigueur surhumaine, dans l'esprit une résolution invincible et une espérance infinie.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le mal dont je souffrais, c'était une défiance absolue, invincible ; je le pensais, du moins.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INVINCIBLE » adj. & subst. m. & f.

Qui ne peut estre vaincu, ni dompté. Ce Prince a un courage invincible. L'armée de Xerxes estoit si nombreuse, qu'elle sembloit invincible.
 
INVINCIBLE, se dit figurément en choses morales Une ignorance invincible, est celle qu'on ne peut destruire. les Indiens ont eu long-temps une ignorance invincible de nos mysteres. la difference des langues n'a pas esté une difficulté invincible pour leur conversion.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 3 "Figurez-vous", épisode 3

Dans ce troisième épisode de « Figurez-vous », Julien Barret nous enseigne l’art de l’à-peu-près, arme absolue des humoristes.

Julien Barret 25/06/2021