Email catcher

irrémissible

Définition

Définition de irrémissible ​​​ adjectif

littéraire
(crime, faute) Impardonnable.
Irrémédiable, qui ne peut changer. Un échec irrémissible.

Synonymes

Synonymes de irrémissible adjectif

impardonnable, inexcusable

irrémédiable, irréversible

Exemples

Phrases avec le mot irrémissible

L'homme est malade de lui-même en se posant de captieuses questions irrémissibles.L'enseignement philosophique, 2014, Robert Tirvaudey (Cairn.info)
Aucune faute n'est plus irrémissible, aucune catastrophe plus irréparable que celle où l'on est poussé par l'amour-propre ou le respect humain.Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Cet affrontement apparemment irrémissible fait partie de notre mémoire commune, mais il est en train d'être surmonté.Études, 2003, Claude Dagens (Cairn.info)
La bonté qui passivement se manifeste dans l'assignation de l'un-pour-l'autre par autrui est irrémissible, insubstituable.Revue de philosophie économique, 2017, Patrick Mardellat (Cairn.info)
Les amis de tous les jours m'avaient depuis longtemps quitté : c'était la détresse absolue, complète, irrémissible.Maurice Level (1875-1926)
Mais il fallait, pour rendre l'éclat irrécupérable, qu'il fût publié, donc public, donc irrémissible.romantisme, 2013, Marie-Bénédicte Diethelm (Cairn.info)
L'origine est fondamentalement irreprésentable, inconcevable, impensable et, bien entendu, nous avons un besoin irrémissible de la penser, de la représenter, la concevoir.Le Journal des psychologues, 2011, Nicole Prieur (Cairn.info)
Je m'en vais mourir ; c'est irrémissible ; ce serait de la folie à moi de charger ma conscience à la fin de ma vie et de m'attirer un châtiment éternel.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Peut-être cependant lui auraient-ils à la rigueur pardonné tout cela ; mais, ce qui était bien autrement grave pour des lettrés, décidément irrémissible et inexpiable, il se moquait d'eux.Jules Michelet (1798-1874)
Si quelque pensée orgueilleuse s'insinue dans notre imagination, nous la rejetons aussitôt avec la salive du dédain et nous t'en faisons le sacrifice irrémissible.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Parallèlement, l'ethnocentrisme change de base : de jugement culturel (on est inférieur selon des critères culturels), l'ethnocentrisme se fait biologique, c'est-à-dire irrémissible, infranchissable, définitif.Revue d'histoire de la Shoah, 2002 (Cairn.info)
Non substituable – puisque le sacrilège est irrémissible – il est sacer.Histoire de la Justice, 2015, Boris Bernabé (Cairn.info)
Là, il lui annonça froidement que l'offense était irrémissible et mortelle.Émile Vincens (1764-1850)
Cette somme est cependant irrémissible par voie gracieuse auprès du ministre chargé du budget.Gestion et finances publiques, 2017, Yakouba Ouedraogo (Cairn.info)
Distance est la pensée qui s'ajuste à la déchirure irrémissible de l'être, et fait claquer entre deux bornes le fouet de l'impossible.Lignes, 2014, Frédéric Neyrat (Cairn.info)
Ne tend-il pas à neutraliser la responsabilité à son tour en la changeant en une culpabilité infinie, en la transformant en une faute irrémissible ?L'enseignement philosophique, 2009, Patrick Leconte (Cairn.info)
Les lecteurs comprendront immédiatement les désordres sociaux irrémissibles que provoque la passion amoureuse dans la cité.L'année psychologique, 2019, Renaud Soler (Cairn.info)
Le comptable sera donc condamné à payer une somme irrémissible.Gestion et finances publiques, 2020 (Cairn.info)
En cas d'absence de préjudice, le juge peut mettre à la charge du comptable une somme forfaitaire irrémissible mais modulable en fonction des circonstances.Revue française d'administration publique, 2016, Michel Le Clainche (Cairn.info)
Le moins grave d'entre eux lui pesait comme une faute irrémissible.Fernand Vandérem (1864-1939)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de IRREMISSIBLE adj. m. & f.

Qui ne se peut remettre ni pardonner. On refuse les graces en Chancelerie, quand les crimes sont énormes & irremissibles. quand on reproche à une femme qu'elle a de l'âge, ou peu de beauté, c'est une offense irremissible, qu'elle ne pardonne jamais.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.